Faits divers – Justice

La sécurité du marché de Noël de Nantes est-elle suffisante ?

Par Maureen Suignard, France Bleu Loire Océan mercredi 21 décembre 2016 à 9:14

Quatre policiers municipaux patrouillent quotidiennement sur le marché de Noël à nantes
Quatre policiers municipaux patrouillent quotidiennement sur le marché de Noël à nantes © Radio France - Maureen Suignard

Après l'attentat meurtrier de Berlin lundi soir, où un camion fou a foncé sur la foule, la question de la sécurité sur les marchés de Noël se pose en France. Est-elle suffisante à Nantes ? Reportage

La sécurité des marchés de Noël est-elle à remettre en question ? Après l'attentat de Berlin, on ne peut pas faire autrement que d'y penser. En plus, ici à Nantes, on a encore en mémoire l'attaque à la camionnette, il y a deux ans. Elle avait fait un mort et une dizaine de blessés.

Installé place du Commerce et place Royale, le marché est entouré de palissades en bois et surtout de gros blocs de béton blanc.

L'accès à la rue Thurot est bloqué par des blocs de béton. - Radio France
L'accès à la rue Thurot est bloqué par des blocs de béton. © Radio France - Maureen Suignard
L'accès à la place royale limité. - Radio France
L'accès à la place royale limité. © Radio France - Maureen Suignard

Cette année, deux patrouilles de la Police municipale sont mobilisées toute la journée. Ce sont donc quatre agents qui circulent dans les allées entre les chalets. La Police nationale y fait également des rondes. La sécurité privée du marché de Noël a aussi considérablement été renforcée. L'année dernière, ils étaient deux agents engagés par la société du marché de Noël, ils sont désormais dix-huit. L'après-midi, ces agents se postent à toutes les entrées pour filtrer l'accès au site, contrôler les sacs et interdire aux vélos et aux scooters de circuler.

Hier matin, à la suite de l'attentat de Berlin, des agents de la préfecture sont venus vérifier une nouvelle fois le dispositif. Celui-ci ne sera pas renforcé selon, Kamel Hamiti, le responsable de la sécurité privée sur le marché de Noël.

Selon kamel Hamiti, le responsable de la société privée, la sécurité est déjà à son maximum.

L'a sécurité de l'Autre Marché renforcée

Depuis huit ans, il y a aussi l'Autre Marché, situé square Jean-Baptiste Daviais. Pendant le mois de décembre, une grande partie de la zone était entourée par des blocs de béton, sauf d'un côté, au niveau de la rue parallèle à la rue Kervégan. Cette fois, seule des barrières en métal protègaient le marché.

L'autre marché n'est lui pas entièrement protégé par des blocs de béton - Radio France
L'autre marché n'est lui pas entièrement protégé par des blocs de béton © Radio France - Maureen Suignard

Hier matin, les policiers ont alerté Nathalie, une vendeuse qui a son chalet de ce côté du marché.

Le policier m'a précisé qu'on était vulnérables. Il m'a expliqué qu'un camion pouvait tout à fait arriver assez rapidement et renverser mon chalet. Mais je ne me sentirais pas plus en sécurité avec plus de policiers ou l'installation de blocs de béton devant mon chalet

Les policiers sont venus alerter Nathalie que son chalet n'était pas protégé.

Ce matin, la sécurité a été renforcée.

L'Autre Marché restera ouvert jusqu'à vendredi soir, minuit. Le marché de Noël jusqu’au samedi 24 décembre, 21 heures.