Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Mariage de Carlos Ghosn au château de Versailles : la justice ouvre une enquête

lundi 11 mars 2019 à 19:24 - Mis à jour le lundi 11 mars 2019 à 19:35 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Après les révélations sur le mariage de Carlos Ghosn au château de Versailles et les soupçons du financement de l’événement par Renault, la justice ouvre une enquête préliminaire, apprend-on ce lundi. Le but est d'éclaircir les conditions financières dans lesquelles ce mariage a eu lieu.

Carlos Ghosn au château de Versailles en 2016, pour présenter les actions de mécénat de Renault.
Carlos Ghosn au château de Versailles en 2016, pour présenter les actions de mécénat de Renault. © Maxppp - JEREMY LEMPIN

Le parquet de Nanterre a ouvert une enquête préliminaire sur les conditions dans dans lesquelles a été organisé le mariage de Carlos Ghosn, l'ancien patron de Renault, au château de Versailles en octobre 2016, a-t-on appris lundi de source judiciaire. Cette enquête a été ouverte le 28 février dernier après un signalement des commissaires aux comptes de Renault, précise franceinfo. L'enquête a été confiée à l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales.

Carlos Ghosn est par ailleurs sorti de prison mercredi dernier au Japon, où il est placé sous un contrôle judiciaire très strict.

Un mariage au château en échange du mécénat de Renault  

L'ancien patron de Renault avait obtenu la location du château de Versailles et du Grand Trianon pour l'organisation de son mariage, une prestation évaluée à 50.000 euros, en contrepartie d'une convention de mécénat signée entre l'établissement public et la marque au losange.

Il a cru que c'était gratuit" - L'avocat de Carlos Ghosn

L'avocat français de Carlos Ghosn, Jean-Yves Le Borgne, avait expliqué que son client était "prêt" à rembourser cette somme, précise franceinfo. "Il n'a jamais été conscient qu'il les devait puisqu'il n'a jamais été facturé", a-t-il expliqué. "Il a cru que c'était gratuit", avait-il expliqué. 

Soupçons de malversations financières 

Interpellé à Tokyo le 19 novembre pour des soupçons de malversations financières, l'ancien patron emblématique de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a passé plus de 100 jours en prison. Il est soupçonné d'abus de confiance et de minoration de revenus dans les déclarations aux autorités boursières de 2010 à 2018 et est assigné à résidence depuis le 6 mars. Carlos Ghosn, qui était a la tête de Renault depuis 2005, a démissionné de son poste fin janvier. Il avait en revanche été démis de la présidence de Nissan et Mitsubishi dès les premières révélations.