Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Mariage gâché à Indre : "je ne dors plus la nuit" témoigne le traiteur

lundi 28 novembre 2016 à 16:44 - Mis à jour le lundi 28 novembre 2016 à 16:57 Par Martin Cotta, France Bleu Loire Océan

Quatre jours après le saccage de la salle des fêtes d'Indre près de Nantes, la mairie n'a toujours pas porté plainte. Mais le traiteur qui est aussi l'oncle de la mariée, témoigne d'une bagarre extrêmement violente entre gens issus de la communauté des gens du voyage.

Mariage (illustration)
Mariage (illustration) © Maxppp - Alexandre Marchi

Indre, France

La mairie d'Indre n'a pas encore déposé plainte après le saccage de la salle des fêtes de la commune. Dans la nuit de jeudi à vendredi une bagarre a éclaté en plein mariage, entre plusieurs familles issues de la communauté des gens du voyage. Les faits se seraient déroulés vers 2 heures du matin. Des voitures se garent alors devant la salle des fêtes. Leurs conducteurs entrent et frappent les invités dont des enfants. Certains agresseurs auraient utilisé des couteaux à grandes lames. Un convive a du être hospitalisé. D'après nos informations il s'agit d'un jeune homme, renversé par une voiture à la fin de la bagarre. Il a les deux jambes et un bras cassé.

"J'en ai vu des bagarres mais là..."

Les dégâts matériels sont très importants pour la salle des fêtes de la ville d'Indre. La facture se chiffre à plusieurs milliers d'euros. D'après la mairie, des alarmes incendies ont été arrachées, des extincteurs ont été vidés. Plusieurs vitres ont aussi été brisées. Par terre, et sur certaines portes : de la mayonnaise, de la moutarde. Tout ce qui aurait dû rester dans les assiettes ou sur le buffet des mariés.

"Honte aux voyageurs !"

Quelques heures après ces incidents, le traiteur qui est aussi l'oncle de la mariée, a réagi sur Facebook via une vidéo (voir ci-dessous). Moïse Hognon y dénonce le comportement et l'attitude de certains membres de la communauté des gens du voyage. Pour ce quadragénaire, ce fait divers écorne une nouvelle fois l'image de sa communauté. "Honte aux voyageurs" déclare Moïse Hognon dans cette vidéo.

L'homme envisage de porter plainte contre X car il dit ne pas connaître ceux qui ont gâché le mariage de sa nièce. Contacté par la rédaction de France Bleu Loire Océan, Moïse Hognon est encore sous le choc et n'explique pas ce déchaînement de violence. "J'ai 46 ans. J'en ai fait des mariages, j'en ai vu des bagarres. Mais là c'était pour faire vraiment mal à des gens. (...) Vers 2 heures du matin, il y a des voitures qui sont arrivées. Des gens sont rentrés dans la salle en donnant des coups de matraques, des coups de poings. J'ai vu des couteaux avec des grandes lames qui devaient faire 80 centimètres de long" explique le quadragénaire.

"Mon fils n'est pas allé à l'école à cause de ça. Il a vu ses petites cousines se prendre des calottes et des coups de poings. Et moi je ne vous cache pas que je ne dors plus la nuit depuis trois jours"