Faits divers – Justice

"Mariages chinois" : l'avocat de Jean Germain accuse... les juges

France Bleu Touraine vendredi 1 novembre 2013 à 8:47

Maître Dominique Tricaud.
Maître Dominique Tricaud. © Marc Ollivier - Ouest-France - Maxppp

L'entourage du maire de Tours lance la contre-attaque après la mise en examen de l'élu, mercredi, pour complicité passive dans l'affaire des "mariages chinois". Invité de France Bleu Touraine, l'un de ses avocats accuse les trois juges d'instruction de faire de la politique et annonce qu'il tentera de faire annuler leur décision.

Il demandera l'annulation de la mise en examen de Jean Germain. Maître Dominique Tricaud a annoncé ce vendredi sur France Bleu Touraine son intention de contester cette décision devant la chambre de l'instruction de la Cour d'appel d'Orléans.

Il s'agit, pour l'un des défenseurs de Jean Germain, de faire annuler la procédure visant le sénateur-maire avant les élections municipales , fin mars.

Lise Han contre Jean Germain

L'avocat reproche deux choses aux trois juges d'instruction qui ont entendu Jean Germain "pendant 11 heures" ce mercredi 30 octobre. D'abord, de se baser sur les déclarations de Lise Han pour engager la responsabilité du maire.

L'ancienne organisatrice des "mariages chinois" et employé au cabinet du maire (entre 2008 et 2011) affirme que Jean Germain était informé des marchés publics attribués sans appel d'offre à Lotus Bleu, la société qu'elle dirigeait. Les deux principaux personnages de ce dossier, Lise Han et Jean Germain, se chargent l'un et l'autre.

Le calendrier sur le banc des accusés

Des accusations rejetés en bloc par la défense de l'élu. Comment croire  "les déclarations d'une menteuse", "manipulatrice", auteur de "faux documents", tonne Me Dominique Tricaud.

Selon lui, l'action des juges "est politique", parce que cette mise en examen intervient à cinq mois des élections municipales, alors que l'enquête est ouverte "depuis deux ans".

"L'affaire n'aboutira pas à un procès pour Jean Germain"