Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Marigny-Saint-Marcel : un homme grièvement blessé à coup de couteau sur son lieu de travail

vendredi 18 janvier 2019 à 18:03 Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Le drame s’est déroulé ce vendredi dans une entreprise de transport de Marigny-Saint-Marcel (Haute-Savoie). Un homme de 55 ans a reçu un coup de couteau au niveau de la carotide. Il a été transporté en état d’urgence absolue sur l'hôpital d’Annecy. Son agresseur s’est rendu à la gendarmerie.

Marigny-Saint-Marcel (Haute-Savoie). Ce vendredi, un homme de 55 ans a reçu un coup de couteau au niveau de la carotide sur son lieu de travail.
Marigny-Saint-Marcel (Haute-Savoie). Ce vendredi, un homme de 55 ans a reçu un coup de couteau au niveau de la carotide sur son lieu de travail. © Maxppp -

Haute-Savoie, France

Pourquoi cette agression ? Pourquoi ce geste fou ? Selon les premiers éléments de l’enquête, l’agresseur serait un chauffeur routier résidant en Savoie et âgé de 40 ans. La victime, un homme de 55 ans, occupe un poste à responsabilité dans cette entreprise de transport de Marigny-Saint-Marcel. Selon une source proche de l’enquête, un contentieux opposait les deux hommes. 

Ce vendredi matin vers 7h20, le drame se serait déroulé dans le bureau de la victime. Il a reçu au moins un coup de couteau au niveau de la carotide. Son agresseur, après avoir pris la fuite, s’est finalement rendu une demi-heure plus tard à la gendarmerie. Une enquête pour tentative de meurtre a été ouverte. Une vingtaine de salariés de l’entreprise étaient présent au moment des faits. Certains d’entre eux, extrêmement choqués, ont été pris en charge par une cellule d’aide psychologique.