Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Marlène Schiappa à Toulouse pour présider la cellule de lutte contre l'islamisme et le repli communautaire

-
Par , France Bleu Occitanie

Dix jours après l'attentat de Conflans, la ministre chargée de la Citoyenneté auprès du ministère de l'Intérieur Marlène Schiappa, est venue ce lundi à Toulouse présider la CLIR, la cellule de lutte contre l'islamisme et le repli communautaire.

Marlène Schiappa entourée du préfet de Haute-Garonne Etienne Guyot et du procureur de Toulouse Dominique Alzéari.
Marlène Schiappa entourée du préfet de Haute-Garonne Etienne Guyot et du procureur de Toulouse Dominique Alzéari. © Radio France - Pascale Danyel

Marlène Schiappa, la ministre chargée de la citoyenneté auprès du ministère de l'Intérieur, est venue ce lundi à Toulouse présider la CLIR,  la cellule départementale de lutte contre l'islamisme et le repli communautaire. Une vingtaine de personnes se réunissent régulièrement au sein de cette CLIR avec pour objectif la détection et la prévention du prosélytisme et du communautarisme

Marlène Schiappa a annoncé que depuis l'attentat de Conflans il y a dix jours, 1.279 signalements avaient été faits en France sur la plateforme Pharos. Elle a aussi salué le travail de la CLIR de Haute-Garonne.   

"Ici à Toulouse j'ai pu constater à quel point le travail des services de l'état est dense (...). Il donne lieu à un travail de la justice et à des fermetures de lieux."

La ministre n'a pas donné de chiffres locaux mais elle a rappelé les chiffres nationaux : "Depuis début 2017, plus de 350 lieux ont été faits fermés par les services de l'état pour des faits de radicalisation et de séparatisme."

Une prochaine CLIR se tiendra à Toulouse dans deux mois.

"Outrance et grossièreté"

Marlène Schiappa a également réagi aux propos du président turc Erdogan sur la santé mentale d'Emmanuel Macron. Des propos indignes selon elle :

"On est dans de l'outrance et de la grossièreté. (...) La France est un grand peuple, les Turcs aussi. Chacun de nous a besoin que nous ayons des relations cordiales. Mais l'ambassadeur de France en Turquie a été rappelé en France pour une consultation et c'est un fait rare."

Et de conclure : "Mais nous, nous sommes au travail ici avec l'ensemble des services de l'État à Toulouse pour lutter pied à pied au quotidien contre l'islamisme radical et pour protéger tous les citoyens de cette emprise terrible."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess