Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Marne : ils changeaient l'or en plomb

vendredi 28 juillet 2017 à 12:48 Par Florian Royer, France Bleu Alsace, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu Sud Lorraine

Deux hommes ont été interpellés, mardi, en Alsace alors qu'ils s'apprêtaient à commettre une escroquerie. Ils proposaient des pièces d'or à la vente, avant de les échanger par du plomb au dernier moment de la transaction. Le préjudice total s'élèverait à 105 000 euros.

Une partie des pièces d'or saisies (photo transmise par la gendarmerie)
Une partie des pièces d'or saisies (photo transmise par la gendarmerie)

Reims, France

C'est une affaire qui s'apparente à de l'alchimie. Deux hommes ont été interpellés en Alsace, mardi 25 juillet, en pleine transaction avec un client. Ils étaient en fait sur le point la flouer. Les enquêteurs situent leur première escroquerie dans la Marne, en novembre 2015. Les arnaqueurs proposent des pièces d'or à la vente sur internet. Une rencontre avec l'acheteur potentiel est ensuite organisée. Des pièces en or véritable lui sont présentées, il peut les manipuler et les peser.

Une fois que la victime est ferrée, les malfaiteurs échangent discrètement le sac contenant les pièces par un autre, exactement identique et de même poids. Sauf que celui-ci contient des plombs de pêche. "La fermeture du sac avec le plomb était grippée, ce qui retardait ensuite la vérification par la victime", explique le colonel Jean-Baptiste Félicité, commandant de la section de recherches de la gendarmerie de Reims.

Six victimes identifiées

Six victimes ont déjà été identifiées, toutes les escroqueries ont eu lieu dans le nord-est de la France : en Champagne-Ardenne, en Alsace, en Lorraine et en Bourgogne. Les escrocs commençaient à étendre leur zone d'action, "il y a eu des tentatives en Occitanie et en Auvergne-Rhône-Alpes", explique le colonel Félicité. Le préjudice total s'élève à 105 000 euros, avec des montants qui se situent autour de 20 000 euros pour chaque personne.

La plupart d'entre elles sont des numismates, professionnels ou amateurs. Cependant, il est possible que d'autres victimes ne se soient pas encore fait connaître, justement parce qu'elles cherchent un placement discret. "Peut-être que certaines ont honte d'avoir été roulées de cette façon", selon le colonel Félicité. Le nombre de personnes touchées et le préjudice pourrait donc être bien plus élevés. Les deux suspects ont été présentés au parquet de Châlons-en-Champagne et écroués.