Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Marne : semaine à hauts risques pour les feux de récoltes, avec moissons et canicule

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Une centaine de pompiers ont encore été mobilisés ce lundi 22 juillet pour des feux dans les champs, alors que les agriculteurs sont en pleine période de moissons. Les sapeurs pompiers de la Marne appellent à la prudence face au risque d'incendie qui augmente avec la canicule et la sécheresse.

C'est la pleine semaine de moissons dans la Marne.
C'est la pleine semaine de moissons dans la Marne. © Radio France - Sophie Constanzer

Châlons-en-Champagne, France

Les sapeurs pompiers de la Marne appellent à un maximum de prudence face au risque d'incendie dans les champs cette semaine, car c'est la pleine période des moissons, de blé notamment. Ce lundi 22 juillet, ils ont du faire face à une vingtaine de feux de récoltes dans les secteurs de Vitry-le-François, Reims, Châlons, ou encore Witry-lès-Reims, soit une centaine de pompiers mobilisés. 

C'est près de 1.000 sapeurs pompiers qui ont été engagés depuis le début de la saison des moissons -- Lieutenant colonel Rigollet

"On a bon nombre de machines qui sont de sortie et qui aujourd'hui _génèrent le plus grand nombre de risques_, surtout en phase de sécheresse et avec une nouvelle canicule qui aggrave encore la sécheresse et les risques concernant les moissons", indique le lieutenant-colonel Cédric Rigollet du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de la Marne. Et ce risque il est important depuis le début des moissons dans la Marne, fin juin. Selon les chiffres -qui ne tiennent pas compte du week dernier- les sapeurs pompiers marnais ont déjà fait face à plus de 120 feux de récoltes. 

Un nombre d'incendies multiplié par 3 ou 4 durant la période de moissons

"C'est près de 1.000 sapeurs pompiers qui ont été engagés depuis le début de la saison des moissons... L'année 2015 avait été particulière avec plus de 600 feux, je pense pas qu'on atteindra ce chiffre cette année mais _on est quand même dans une situation qui au gré des canicules et des sécheresses, va devenir de plus en plus complexe pour les sapeurs pompiers"_, souligne Cédric Rigollet. Entre 35 et 40 feux de champs par jour : voilà le pic opérationnel atteint pendant les moissons.

Et face au risque d'incendie, des conseils de prudence s'imposent aux agriculteurs mais aussi aux automobilistes qui peuvent voir des feux dans les champs, explique le Lieutenant colonel Rigollet : "bien souvent on est capté par la vue d'incendie mais il faut rester concentré sur la conduite pour éviter de générer un accident, et on ralentit quand on passe dans un panache de fumée ! et si certains veulent appeler les secours, il faut le faire en sécurité, c'est à dire qu'on s'arrête pour prendre son téléphone"

Des conseils importants car les pompiers sont déjà fortement mobilisés. "On a des engagements qui sont supérieurs à ce qu'on fait habituellement et on ne veut pas ajouter à ces incendies des accidents de la route pour lesquels on aurait du mal à faire face rapidement", conclut Cédric Rigollet du SDIS de la Marne.