Faits divers – Justice

Cinq mois de prison avec sursis pour l'élue marseillaise qui avait refusé de célébrer un mariage gay

Par Marion Bernard, France Bleu Provence et France Bleu mardi 29 septembre 2015 à 15:53

© Maxppp

Sabrina Hout, une ancienne élue du 8e secteur de Marseille, avait refusé le 16 août 2014 d'unir deux femmes, en mettant en avant ses convictions religieuses. Elle écope ce mardi de cinq mois de prison avec sursis.

Sabrina Hout, ancienne adjointe à la famille de Samia Ghali, maire du 8e secteur de Marseille (15e et 16e arrondissements) avait refusé de célébrer le mariage de Claude et Hélène, en confiant la cérémonie à un conseiller d'arrondissement non habilité, ce qui avait mécaniquement entraîné l'annulation de cette union. 

Les deux femmes avaient ensuite pu se marier au mois de février 2015.

Le 2 septembre dernier au tribunal, l'ancienne élue a répété qu'elle n'avait rien contre les homosexuels. Mais pour le couple lésé, comme pour les associations de défense des droits des homosexuels, elle est quand même coupable d'une discrimination grave en ayant mis en avant ses convictions religieuses, selon plusieurs témoins.

 Trois mois de prison avec sursis avaient été requis. Sabrina Hout a finalement été condamnée ce mardi à cinq mois de prison avec sursis.

"Il n'est pas indifférent que les agissements reprochés à Mme Hout se soient déroulés au sein d'une mairie, à l'occasion de l'application d'une loi nouvelle." (Jugement du tribunal correctionnel de Marseille)