Faits divers – Justice

Un enseignant juif agressé à la machette par un mineur à Marseille

Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence et France Bleu lundi 11 janvier 2016 à 11:29 Mis à jour le lundi 11 janvier 2016 à 18:03

L'enseignant agressé travaillait à l'Institut Franco-Hebraique la Source
L'enseignant agressé travaillait à l'Institut Franco-Hebraique la Source - Laurent Grolée

Un adolescent de 15 ans a agressé ce lundi un enseignant d'une école juive dans le 9e arrondissement de Marseille. L'auteur de l'agression, qui a déclaré avoir agi au nom d'Allah et de Daech, a été arrêté. Une enquête pour tentative d'assassinat et apologie du terrorisme a été ouverte.

Ce lundi matin, un mineur a légèrement blessé avec une machette un enseignant de l'école juive de la Source, située boulevard Paul Claudel à Marseille. Les faits se sont produits devant la mairie du 9e arrondissement. 

Légèrement blessé au dos et à la main

Le jeune homme, d'origine kurde et domicilié à Marseille selon une source policière, a agressé l'enseignant qui portait une kippa devant des témoins, avec une machette. La victime qui a été légèrement blessée au dos et à la main "s'est protégée avec la Torah qu'il avait sur lui" selon Michèle Teboul, présidente du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) de Marseille.

Elle a par ailleurs indiqué que l'agresseur aurait crié "Allah Akbar" au moment de l'agression. De son côté le président du CRIF Roger Cukierman, s'est dit "atterré" et "très choqué", après cette agression.

L'auteur présumé de cette agression est parti en courant mais a été interpellé dix minutes plus tard par la brigade anti-criminalité (BAC) à l'entrée de la station de métro Sainte-Marguerite - Dromel. Sur son compte twitter, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a dénoncé une "révoltante agression antisémite"

Enquête pour tentative d'assassinat et apologie du terrorisme

L'affaire est prise très au sérieux" par les enquêteurs. Une enquête pour tentative d'assassinat et apologie du terrorisme a été ouverte. 

Au moment de son interpellation l'agresseur, un adolescent de nationalité turque et d'origine kurde qui aura 16 ans la semaine prochaine, a dit avoir agi "au nom d'Allah" et de "Daech", a déclaré le procureur de la République, Brice Robin. 

Il a "revendiqué avoir agi ainsi au nom d'Allah, (...) au nom de Daech, car les musulmans de France déshonorent l'islam et l'armée française garde les juifs." (Brice Robin, procureur de la République) 

Le jeune homme, régulièrement scolarisé dans un lycée de Marseille où il est bon élève, a un profil qui "semble être celui d'une personne radicalisée via internet".

Dans un communiqué, François Hollande dénonce un acte "innommable et injustifiable". Manuel Valls et Bernard Cazeneuve ont également fermement condamné cette agression

Le 18 novembre dernier, un professeur d'une école juive à Marseille avait lui aussi été victime d'une agression.

Partager sur :