Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un automobiliste fonce intentionnellement sur deux abribus à Marseille, faisant un mort et un blessé

lundi 21 août 2017 à 11:14 - Mis à jour le lundi 21 août 2017 à 15:30 Par Thibault Maisonneuve et Anne Jocteur Monrozier, France Bleu Isère, France Bleu Provence et France Bleu

Une camionnette a foncé ce lundi matin sur deux abribus dans les 11e et 13e arrondissements de Marseille, faisant un mort et un blessé parmi les piétons. Le conducteur, un homme connu des services de police, a été interpellé aux abords du Vieux-Port. La piste psychiatrique est privilégiée.

Le quartier du Vieux-Port est bouclé
Le quartier du Vieux-Port est bouclé © Radio France - Tony Selliez

Marseille, France

Une femme âgée de 42 ans a été fauchée ce lundi matin vers 9h par un véhicule utilitaire qui a percuté un abribus à Marseille, dans le quartrier de La Valentine (11e arrondissement).

Grièvement touchée, la victime est morte des suites de ses blessures.

Le conducteur de la camionnette avait auparavant foncé délibérément sur un autre abribus vers 8h15 dans le quartier de la Croix-Rouge (13e arrondissament), faisant un blessé grave, une femme rapidement hospitalisée pour une fracture du bassin.

Le suspect identifié, interpellé et placé en garde à vue

Un témoin a relevé la plaque d'immatriculation du fourgon de type Renault Master. La police a interpellé le conducteur de ce véhicule volé vers 10h sur le Vieux-Port, boulevard Charles Livon (7e arrondissement).

Âgé de 35 ans, l'homme originaire de La Tronche, près de Grenoble (Isère), et de nationalité française est connu des services de police pour des affaires de vol, de stupéfiants et pour port d'armes. Il a été placé en garde à vue et la police judiciaire a été saisie de l'enquête.

  - Visactu
© Visactu

La piste psychiatrique privilégiée, la piste terroriste écartée

"Aucun lien ne peut être fait avec une action terroriste", a déclaré Caroline Pozmentier, adjointe en charge de la sécurité à la ville de Marseille. Information confirmée par le procureur de la République de Marseille : "On s'oriente plutôt vers une piste psychiatrique", a précisé Xavier Tarabeux.

En effet, l'homme interpellé suivait une thérapie dans un établissement psychiatrique de Marseille, a précisé le procureur, ajoutant que le suspect s'était rendu sans opposer de résistance. Témoin de l'interpellation du conducteur, un jeune plaisancier confirme qu'il n'était pas dans son état normal : "Il avait un comportement assez bizarre. Il a essayé de se debattre alors qu'il était déja menotté", raconte Pierre Magliozzi.

Pierre Magliozzi, un jeune plaisancier a assisté à l'interpellation du conducteur

Périmètre de sécurité sur le Vieux-Port

Le secteur du Vieux-Port a été complètement bouclé, du quai de Rive-Neuve jusqu'au palais du Pharo. Une opération de déminage était en cours à la mi-journée sur le véhicule, à l’entrée du tunnel Prado-Carénage et une centaine de policiers étaient toujours sur place en début d'après-midi, ainsi que des pompiers et des militaires.

Un périmètre de sécurité a été établi sur le Vieux-Port. La direction départementale de la police nationale a demandé aux badauds et aux automobilistes d'éviter le secteur.

Cet événement survient dans un contexte de forte menace terroriste en France et en Europe, quatre jours après des attaques à la voiture-bélier en Catalogne qui ont fait 15 morts et 120 blessés.

Périmètre de sécurité sur le Vieux-Port à Marseille - Radio France
Périmètre de sécurité sur le Vieux-Port à Marseille © Radio France - Tony Selliez