Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une information judiciaire ouverte après le braquage ayant causé la mort d'un jeune de 18 ans à Marseille

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Une information judiciaire est ouverte après le braquage du magasin Lidl vendredi dernier. Après une course-poursuite entre la police et les malfaiteurs présumés, l'un des jeunes avait été abattu par un agent de la BAC.

Les policiers de la BAC avaient poursuivi les malfaiteurs présumés jusque dans la cité des Marronniers.
Les policiers de la BAC avaient poursuivi les malfaiteurs présumés jusque dans la cité des Marronniers. © Radio France - Sylvie Duchesne

Voilà qui ne devrait pas faire retomber la tension autour de cette affaire. Une information judiciaire est ouverte après le braquage d'un magasin Lidl de l'avenue des Chartreux vendredi 14 février, qui avait mené à la mort d'un jeune homme de 18 ans après une course-poursuite avec les policiers.

La procureure de Marseille, Dominique Laurens, ouvre cette information judiciaire notamment pour "vol avec arme en bande organisée, tentative d'homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique", ainsi que pour "acquisition, détention, transport d'armes de catégories A ou B".

C'est donc une double enquête qui commence pour le ou la juge d'instruction qui reprendra l'affaire. D'abord sur le braquage en lui-même, puisque des employés du magasin ont notamment affirmé avoir subi des violences de la part des malfaiteurs. Certains voisins ont déclaré avoir entendu des cris au moment du braquage.

Une enquête de l'IGPN en cours

L'enquête doit aussi se pencher sur la course-poursuite qui a suivi ce vol à main armée. Les policiers de la BAC ont poursuivi les jeunes malfaiteurs présumés jusqu'à la cité des Marronniers, dans le 14e arrondissement de Marseille. C'est là que la tension monte d'un cran. Le parquet affirme que la voiture des jeunes s'arrête, et que l'un deux aurait tenu en joue les policiers avec un fusil.

À ce moment-là, l'un des agents de la BAC aurait répliqué en tirant sur le malfaiteur présumé, qui décède sur place. Une enquête de l'IGPN est également en cours pour déterminer les circonstances du drame.

Par ailleurs, la procureure de Marseille requiert également le placement en détention provisoire contre l'un des auteurs présumés du vol à main armée, arrêté après les faits.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu