Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Match Brest-OM : une association de supporters attaque l'arrêté anti-marseillais en justice

-
Par , France Bleu Breizh Izel

La préfecture du Finistère a interdit l'accès au Stade Francis le Blé pour tous les supporters marseillais pour la réception de l'OM dimanche soir par le Stade Brestois, pour des raisons sanitaires. Une mesure qui offusque les clubs de supporters. Leur association nationale a déposé un recours.

Seuls 5000 spectateurs pourront assister à la rencontre entre le Stade Brestois et l'Olympique Marseille
Seuls 5000 spectateurs pourront assister à la rencontre entre le Stade Brestois et l'Olympique Marseille © Maxppp - Nicolas Créach

C'est un petit article qui ne passe pas : vendredi, la préfecture du Finistère a publié un arrêté "portant diverses mesures d'interdiction temporaires" dans la zone du Stade Francis le Blé, à Brest, à l'occasion de la réception de l'Olympique de Marseille, dimanche à 21h. 

Un périmètre sans Marseillais autour du stade Francis le Blé

Afin de limiter la propagation du coronavirus, et en raison de l'augmentation des contaminations dans le Finistère et dans les Bouches-du-Rhône, la vente et la consommation d'alcool sont interdits dans les rues adjacentes au stade Francis le Blé. 

Par ailleurs, l'article 2 interdit à tous les supporters de l'OM d'entrer dans le stade et de circuler dans les rues alentours. La place de Strasbourg, la rue de Valmy, la rue de la Duchesse Anne, la rue Dixmude, la route de Quimper, la rue C. Filiger, la rue du Bot, la rue de Porspoder, la rue du Guilvinec et la rue de Paris sont concernées.

Un référé au tribunal administratif

Une mesure totalement injustifiée pour l'Association nationale des supporters, qui attaque cet arrêté en justice. Elle a déposé un référé qui doit être étudié ce mercredi par le tribunal administratif de Rennes. Pour l'avocat de l'association, Maitre Barthélémy, ces mesures n'ont aucun effet sur la situation sanitaire car le fait d'être un supporter marseillais ne signifie pas pour autant que l'on est porteur du Covid-19. "Interdire à un supporter de chanter ou porter maillot ne change rien à circulation virus" précise Maitre Barthélémy. La décision du tribunal est attendue pour jeudi au plus tard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess