Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Conduite en état d'ivresse : Mathilde Seigner convoquée par la justice en février

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu
Paris, France

Après plusieurs heures de garde à vue, l'actrice Mathilde Seigner est ressortie du commissariat ce vendredi soir avec une convocation judiciaire. Elle avait provoqué un accident sans gravité la nuit dernière à Paris alors qu'elle conduisait complètement ivre.

Mathilde Seigner le 10 décembre 2017 lors de la cérémonie d'hommage à Johnny Hallyday.
Mathilde Seigner le 10 décembre 2017 lors de la cérémonie d'hommage à Johnny Hallyday. © Maxppp - Denis Allard

Mathilde Seigner a été interpellée tôt vendredi matin par des policiers dans le 5ème arrondissement de Paris. Vers 3 heures, la comédienne a perdu le contrôle de sa voiture et percuté une barrière du prestigieux lycée Henri IV, rue Clovis. L'accrochage n'a fait ni blessé ni dégât. Les fonctionnaires ont rapidement constaté que l'actrice (qui aura 50 ans le 17 janvier) était "très alcoolisée". Et pour cause : son taux d'alcool est alors de 3 grammes par litre de sang.

Entendue brièvement en fin d'après-midi pour "conduite sous l'empire d'un état alcoolique", Mathilde Seigner a reconnu les faits et accepté une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (procédure dite de "plaider coupable"). Elle a été relâchée avec une convocation pour le bureau d'un juge courant février 2018.

Mathilde Seigner sur le canapé de Michel Drucker ("Vivement Dimanche"), en décembre 2015.
Mathilde Seigner sur le canapé de Michel Drucker ("Vivement Dimanche"), en décembre 2015. © Maxppp - Frédéric Dugit (Le Parisien)

Permis suspendu automatiquement

La conduite sous l'empire d'un état alcoolique (taux supérieur à 0,5 grammes d'alcool par litre de sang) est un délit passible d'une peine maximale de deux ans de prison et 4.500 euros d'amende. Le code de la route prévoit aussi une sanction administrative automatique : la suspension du permis de conduire pour une durée pouvant aller jusqu'à six mois, en attendant le jugement. Enfin la conduite en état d'ivresse est sanctionnée d'une perte de 6 points sur le permis de conduire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess