Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Matthieu Voisin condamné à cinq d'emprisonnement pour avoir tué un retraité à Armoy, en Haute-Savoie

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays de Savoie
Armoy, France

Le tribunal de Thonon-les-Bains a condamné ce mardi matin Matthieu Voisin à cinq de prison ferme. En mai 2012, il a mortellement touché au thorax Marcel Desbiolles, un retraité d'Armoy (74). Les juges ont retenu l'homicide involontaire et la non-assistance à personne en péril.

Le tribunal de Thonon-les-Bains a condamné Matthieu Voisin à cinq ans de prison ferme (photo d'illustration).
Le tribunal de Thonon-les-Bains a condamné Matthieu Voisin à cinq ans de prison ferme (photo d'illustration). - Capture d'écran Google maps

La question a été tranchée ce mardi matin. Matthieu Voisin savait-il qu'il avait touché un retraité en tirant ce 14 mai 2012 ? Oui, répondent les juges du tribunal de grande instance de Thonon-les-Bains qui retiennent la non-assistance à personne en péril tout comme l'homicide involontaire. L'auteur du tir est condamné à la peine maximale : 5 ans de prison ferme conformément à ce qu'avait requis le procureur.

En mai 2012, Matthieu Voisin s'entraîne avec son arme. Dans un bois, proche des habitations, il touche mortellement au thorax Marcel Desbiolles, un retraité de 76 ans qui se trouvait dans son jardin à Armoy. L'auteur du tir, originaire de Bellevaux, prend la fuite mais au terme d'une enquête de deux ans, il est retrouvé par les gendarmes.

L'avocat des parties civiles, Me Georges Rimondi se dit très satisfait de cette condamnation : "C'était le vœux des parties civiles. Nous voulions que la justice dise à quel point le comportement de ce monsieur a été désinvolte et extrêmement grave."

Matthieu Voisin a désormais dix jours pour interjeter appel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess