Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mayenne : 163 km/h au lieu de 110, 132 au lieu de 80... Excès de vitesse en pagaille ce week-end

-
Par , France Bleu Mayenne

La gendarmerie annonce avoir intercepté plusieurs chauffards en Mayenne depuis vendredi 28 février. Et à chaque fois, pour grand excès de vitesse.

De nombreux grands excès de vitesse ont été enregistrés ces derniers jours en Mayenne (photo d'illustration).
De nombreux grands excès de vitesse ont été enregistrés ces derniers jours en Mayenne (photo d'illustration). © Radio France - Victor Vasseur

La série continue. Après avoir pris sur le fait deux conducteurs en grand excès de vitesse cette semaine (133 km/h au lieu de 80 sur la D20 à Bazougers mercredi 26 février et 141 km/h au lieu de 80 sur la D1 à Nuillé-sur-Vicoin jeudi 27 février), les gendarmes de Mayenne ont dû à nouveau s'employer sur les routes du département.

Vendredi 28 février, au matin, le peloton motorisé de Laval a intercepté un véhicule roulant à 132 km/h au lieu de 80, sur la D771 au niveau d'Athée. Un peu plus tard dans la journée, cette fois sur la D57, à Soulgé-sur-Ouette, les mêmes militaires ont dû arrêter une voiture qui roulait à 128 km/h au lieu de 80 encore une fois.

53 km/h au dessus de la limite autorisée

Et ce samedi 29 février, c'est 53 km/h au-dessus de la limite autorisée qu'un chauffard qui roulait en direction de Château-Gontier-sur-Mayenne s'est fait prendre, sur la N162 au niveau de Villiers-Charlemagne. Il circulait à 163 km/h, au lieu de 110.

Tous les conducteurs ont vu leur permis de conduire retiré, et leur véhicule immobilisé. Ils seront prochainement convoqué au tribunal, et risquent une lourde amende, ainsi que la suspension de leur permis. Depuis le début de l'année, deux personnes sont mortes sur les routes du département.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu