Faits divers – Justice

Laval : la police trouve plus de 600 grammes d'héroïne et de cocaïne pour une valeur de 30.000 euros

Par Armêl Balogog, France Bleu Mayenne samedi 30 septembre 2017 à 7:30

Pour 30.000 euros d'héroïne et de cocaïne trouvés à Laval
Pour 30.000 euros d'héroïne et de cocaïne trouvés à Laval - Police nationale de Laval

La police a interpellé quatre hommes, jeudi 28 septembre, vers 4h10 du matin à Laval. Ils sont impliqués dans un trafic de stupéfiants. Ils ont été déférés devant la justice le lendemain.

Au début du mois de septembre, la police lavalloise a décidé de renforcer sa surveillance, notamment sur les allées et venues entre Lille et Laval. Après le refus d'obtempérer de plusieurs hommes dans le quartier des Pommeraies, qui avait donné lieu à un tir de sommation par un agent, les forces de l'ordre flairaient une affaire de trafic de stupéfiants entre les deux villes.

Deux sacs d'héroïne et de cocaïne

Leurs efforts ont été récompensés : jeudi 28 septembre, un équipage a repéré six hommes qui palabraient à une heure peu habituelle, vers 4h10 du matin, dans les rues de Laval. Les agents ont voulu les contrôler. Ils ont interpellé deux individus, tandis que les quatre autres prenaient la fuite. Parmi eux, deux ont finalement été rattrapés par un autre équipage. Au total, un Lavallois et trois Lillois ont été placés en garde à vue.

Dans leurs véhicules, l'équivalent de 30.000 euros de drogues dures a été retrouvé : 160 grammes de cocaïne et 450 grammes d'héroïne, toutes deux pures. Un sac d'herbe a aussi été retrouvé.

Quatre hommes devant la justice

Une telle prise est très rare dans le département de la Mayenne, mais selon le Commissaire Yves Cellier, il est bien trop tôt pour parler du démantèlement d'un trafic de stupéfiants.

Je n'ai pas la prétention de penser qu'on a démantelé un réseau. - Commissaire Yves Cellier

"Je n'ai pas la prétention de penser qu'on a démantelé un réseau dont on n'établit d'ailleurs pas judiciairement l'existence, explique-t-il. On est face à un groupe d'individus qui procédait à un transport de produits stupéfiants, vraisemblablement en vue d'une livraison pour ensuite de la vente au détail qui, très probablement, avait pour vue le marché local ou départemental."

Les quatre homme ont été déférés devant le tribunal correctionnel de Laval, vendredi 29 septembre. Trois d'entre eux ont écopé d'un an de prison ferme.