Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Mayenne : fraude alimentaire à la charcuterie Thiol, le patron Georges Thiol condamné à une amende

jeudi 18 janvier 2018 à 21:32 Par Stéphanie Denevault, France Bleu Mayenne et France Bleu

Georges Thiol n'est pas venu à son procès ce jeudi après-midi au tribunal correctionnel de Laval. Certains des 110 salariés de sa charcuterie, eux, étaient là. Pour une affaire "édifiante", ce sont les mots du vice-procureur de la République, Yann Le Bris. Affaire de tromperie et de fraude.

Le Palais de Justice à Laval
Le Palais de Justice à Laval © Radio France

Mayenne, France

De la graisse de poule dans le foie gras, de la dinde et de la cervelle de porc dans les rillettes d’oie, de la truffe chinoise au lieu de la truffe française... C’est un véritable système de fraude qui a été mis en place sciemment et de façon massive, pendant plusieurs années, par ce chef d´entreprise."90% des produits n’étaient pas conformes à la législation", a déclaré une cadre de l'entreprise aux enquêteurs. Georges Thiol, 83 ans, n’est pas à son procès, "il est âgé", plaide son avocat. Un homme présenté comme "omnipotent", décidant de tout, même son fils qui devait reprendre l'entreprise, a baissé les bras, et a quitté la charcuterie.  Les deux hommes sont fâchés.

Je pourrais faire un inventaire à la Prévert - Yann Le Bris, le vice-procureur de la République

Pour le représentant du Parquet de Laval, "l’affaire est édifiante". Des étiquettes qui ne correspondent pas à ce qu’il y a dans les produits, tromperie sur les ingrédients et les quantités, "je pourrais faire un inventaire à la Prévert, tant la liste des infractions relevées par les enquêteurs est longue". Le plus grave, ce sont des produits interdits car toxiques qui ont été retrouvés dans des rillettes et autres pâtés.   

Dans sa longue plaidoirie, l’avocat de Georges Thiol parle de problème d’approvisionnement ponctuel qu’il a fallu gérer, de la grippe aviaire qui n’a pas facilité les choses.  Aujourd’hui Georges Thiol veut vendre sa charcuterie. Les 110 salariés ne savent pas ce qu’ils vont devenir surtout qu'une procédure administrative est en cours qui peut conduire à la fermeture de l'entreprise. Georges Thiol a été condamné à 70 jours amende de 1.000 euros, s'il ne les payent pas, il va directement en prison. L'homme a été condamné en février 2016 pour harcèlement moral et sexuel sur des salariés de son entreprise à 6 mois de prison avec sursis.