Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mécontent d'avoir perdu son permis, il semait des clous devant le parking du tribunal de Chambéry

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Un Savoyard, originaire du massif des Bauges, âgé de 68 ans, qui avait perdu son permis de conduire après un accident en état d'ivresse, s'est vengé de l'autorité judiciaire en plaçant des clous à l'entrée du parking du palais de justice de Chambéry. Il a été interpellé ce mercredi.

Palais de justice de Chambéry
Palais de justice de Chambéry © Radio France - Christophe Van Veen

À trois reprises en dix jours, les véhicules accédant au parking du palais de justice de Chambéry ont roulé sur des clous disposés exprès sur le sol -et ont crevé les pneus !-  à l'entrée. Une surveillance a donc été mise en place par la police, et il n'y a pas eu de quatrième fois : ce mercredi, ils ont arrêté un homme âgé de 68 ans, qui revenait au même endroit pour recommencer son méfait, avec ses clous, "des clous bricolés, à tête large, sur du papier collant" précise-t-on chez les policiers, pour être certain du résultat.

L'auteur des faits habite dans les Bauges. Il a voulu tout simplement se venger de la justice suite à un accident de la route qu'il a eu en état d'ivresse. Son permis de conduire avait été supprimé. Et le voilà contraint de se déplacer à bicyclette... ce qu'il n'a plus supporté. Depuis le 8 février dernier, il a ainsi jeté des clous à trois reprises à l'entrée du parking du tribunal. Repéré, arrêté mercredi et placé en garde à vue jusqu'à ce jeudi, il est convoqué devant la justice pour dégradations de biens publics et privés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess