Transports

Meeting aérien de Haguenau: la Patrouille de France en vedette

Par Corinne Fugler, France Bleu Alsace dimanche 27 septembre 2015 à 21:14

Quand il délaisse son Boeing 777, Joël Asch pilote ce Boeing Stearman
Quand il délaisse son Boeing 777, Joël Asch pilote ce Boeing Stearman © Radio France - Corinne Fugler

Près de 25.000 personnes étaient ce dimanche 27 septembre à l'aérodrome de Haguenau pour suivre les arabesques tricolores de la Patrouille de France.

 La Patrouille de France et la Patrouille Cartouche Doré ont joué les têtes d'affiche ce weekend à Haguenau, pour un meeting aérien comme on n'en avait pas vu depuis longtemps en Alsace. L'occasion aussi pour des équipes alsaciennes de montrer leur savoir-faire: acrobaties à la verticale, duos ou trios de voltigeurs ou encore démonstration de sauvetage par Dragon 67, l'hélicoptère de la Sécurité civile.

Des figurants au meeting de Haguenau pour évoquer la Seconde guerre mondiale - Radio France
Des figurants au meeting de Haguenau pour évoquer la Seconde guerre mondiale © Radio France - Corinne Fugler
Aurélien, Kévin et des dizaines de figurants revisitent la Libération - Radio France
Aurélien, Kévin et des dizaines de figurants revisitent la Libération © Radio France - Corinne Fugler

Les organisateurs avaient encouragé les témoignages "mémoriels". Les spectateurs pouvaient ainsi visiter un camp militaire de la Libération, avec des véhicules d'époque, des tentes de l'armée américaine et de nombreux figurants. Très spectaculaire aussi, un Junkers 52, avion de transport tri-moteur allemand utilisé par la Luftwaffe pendant la Seconde guerre mondiale. Il date de 1953.

Le cockpit du JU 52 - Radio France
Le cockpit du JU 52 © Radio France - Corinne Fugler

L' engin est méticuleusement entretenu par des pilotes de ligne et des mécaniciens à la retraite installés en région parisienne, une équipe d'une dizaine de copains, qui l'ont fait voler hier. Seules quatre personnes sont habilitées à piloter cet avion en France. Il ne reste plus que sept appareils de ce type en mesure de voler dans le monde.

Des pilotes à la retraite bichonnent le Junkers 52

Autre vestige historique, un Boeing Stearman, biplan d'entrainement construit aux États-Unis en 1942, qui évoque l'avion de "La mort aux trousses", le film d'Alfred Hitchcock. Fuselage bleu, ailes jaunes, c'est le joujou du Strasbourgeois Joël Asch, membre de l'aéro-club d'Alsace. Dans la vraie vie, il pilote pour Air France des Boeing 777...

Joël Asch et son Stearman de 1942

Un duo de commentateurs pour faire le lien entre les pilotes et le public