Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Menaces dans un bar de Bergerac : un jeune de 19 ans condamné à quatre mois de prison ferme

lundi 24 décembre 2018 à 15:31 Par Benjamin Fontaine et Harry Sagot, France Bleu Périgord

Un jeune homme de 19 ans était jugé en comparution immédiate ce lundi 24 décembre au tribunal correctionnel de Bergerac. Dans la nuit de jeudi à vendredi il avait menacé des serveurs du bar "Au plus-que-parfait" à Bergerac avec une arme factice.

Les faits se sont déroulés au bar "Au Plus-que-parfait" à Bergerac.
Les faits se sont déroulés au bar "Au Plus-que-parfait" à Bergerac. © Radio France - Harry Sagot

Bergerac, France

Un jeune homme de 19 ans va une nouvelle fois passer les fêtes en prison. Ce Bergeracois vient d'être condamné par la tribunal correctionnel de Bergerac ce lundi 24 décembre à quatre mois de prison ferme. Il a été reconduit en prison après l'audience. Il se trouvait déjà en détention provisoire depuis samedi.

Des menaces avec un pistolet à billes

Dans la nuit du jeudi 20 au vendredi 21 décembre, le jeune homme s'en est pris au videur et à l'un des serveurs du bar "Au Plus-que-parfait" dans le centre ancien de Bergerac. Depuis trois mois il était interdit d'entrée, à cause de soucis de comportement. Il n'a pas accepté d'être refoulé du bar, il a frappé le videur et jeté un pavé dans la vitrine avant de prendre la fuite. La police a été appelée. Le jeune homme est revenu un peu plus tard armé d'un pistolet à billes et il a alors menacé l'un des serveurs.

La police l'a finalement cueilli chez lui le lendemain matin. Avec déjà 14 condamnations à son casier, ce jeune délinquant a passé trois ans de sa vie en détention et n'a pas fêté Noël en famille depuis cinq ans. Ce ne sera pas encore pour cette année.