Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Menaces de mort au Mont-Saint-Michel : le suspect toujours en garde à vue

lundi 23 avril 2018 à 23:01 - Mis à jour le mardi 24 avril 2018 à 8:12 Par Lucie Thuillet, France Bleu Armorique, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Un homme de 36 ans, originaire de région parisienne, a été arrêté dimanche soir, 22 avril, à Bretteville-sur-Odon près de Caen. Il est soupçonné d'être l'auteur de multiples menaces de mort à l'encontre des policiers, dimanche matin, au Mont-saint-Michel, ce qui a provoqué son évacuation.

Le Procureur de la République de Coutances Cyril Lacombe (au milieu), a tenu une conférence de presse ce lundi soir.
Le Procureur de la République de Coutances Cyril Lacombe (au milieu), a tenu une conférence de presse ce lundi soir. © Radio France - Lucie Thuillet

Le Mont-Saint-Michel, France

Il reste muet face aux enquêteurs pour le moment. L'homme  de 36 ans, soupçonné d'avoir proféré des menaces de mort à plusieurs reprises à l'encontre des policiers, dimanche matin 22 avril 2018 au Mont-Saint-Michel, est toujours en garde à vue à la gendarmerie d'Avranches ce lundi soir.

"La police a pris ma fille, je veux tuer des policiers

Le procureur de la République de Coutances a détaillé les témoignages de sept personnes qui ont croisé cet homme "agité" voire "agressif" dimanche matin au Mont : des randonneurs d'abord, puis trois employés d'un café et enfin des touristes au pied de l'abbaye. A plusieurs reprises, il a répété des propos comme "A mort les keufs, faut tous les buter" ou "la police a pris ma fille, je veux tuer des policiers, ce sont des nazis".

Repéré par un automobiliste

L'homme a été arrêté dimanche soir  à 23h25 à Bretteville-sur-Odon, près de Caen, grâce au signalement , un peu plus tôt, d'un automobiliste. Celui-ci l'a entendu se vanter d'"avoir semé les flics au Mont-saint-Michel", alors qu'il se trouvait sur l'aire de Gouvets sur l'A 84.

Des traces ADN

Les analyses des photos prises par les touristes et des caméras de surveillance ainsi que les témoignages des personnes qui l'ont entendu proférer ces menaces à différents moments, tous concordent avec le profil de l'homme arrêté.  Des traces ADN relevées sur une tasse à café correspondent également à ce suspect.

A ce stade, la piste terroriste ne se confirme pas

La perquisition dans son véhicule a permis de trouver une tenue et un sac à dos correspondant à celle signalée par les témoins, ainsi que du matériel de jonglage. Aucune arme, en revanche, "_et à ce stade de l'enquête, la piste terroriste ne se confirme pa_s", a déclaré ce lundi le procureur de la République de Coutances.

Cet homme qui vit en région parisienne, a déjà été condamné à 7 reprises pour des  affaires de stupéfiants, outrage, dégradations ou encore appels malveillants mais il n'a jamais fait de prison. Une expertise psychiatrique va être menée dans le cadre de la garde à vue pour tenter de comprendre ses motivations.

Il a été placé en garde à vue pour menace de mort ou d'atteinte aux  biens à l'encontre d'une personne dépositaire de l'autorité publique. Il risque jusqu'à 5 ans de prison.