Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Menaces sur la cour d'appel : les avocats de Metz en grève pour trois jours

-
Par , France Bleu Lorraine Nord
Metz, France

Les avocats du barreau de Metz ont voté lundi 2 octobre en assemblée générale une grève de trois jours. Ils craignent pour l’avenir de la cour d’appel de Metz et des tribunaux de Metz, Thionville et Sarreguemines. Les audiences au tribunal de Metz seront bloquées du 3 au 5 octobre 2017.

Marc Baerthelé, bâtonnier de Thionville et Marc Charret, bâtonnier de Metz unis contre les menaces qui pèsent sur la Cour d'Appel de Metz
Marc Baerthelé, bâtonnier de Thionville et Marc Charret, bâtonnier de Metz unis contre les menaces qui pèsent sur la Cour d'Appel de Metz © Radio France - Rachel NOEL

Les avocats du barreau de Metz, réunis lundi matin en assemblée générale, ont voté une grève de trois jours. Ils attendent la communication vendredi par le ministère de la justice des projets de grands chantiers de la justice en cours.

Les deux tiers des cours d'appel de France concernées

Le bâtonnier de Metz assure que la cour d'appel de Metz est menacée. Il s'agirait de calquer les cours d'appel sur les grandes régions et de n'en laisser donc que 13, contre 36 à l'heure actuelle.

Les deux tiers des autres cours d'appel, dont celle de Metz, subsisteraient, mais sans autonomie financière, et avec des transferts vers une grande cour d'appel régionale, en l’occurrence fans le Grand Est, vers Nancy et Colmar.

Nous ne nous laisserons pas faire" - Marc Charret, le bâtonnier de Metz

Ce scénario noir, Marc Charret, le bâtonnier de Metz, assure qu'il est écrit, même si le ministère affirme qu'aucun site n'est menacé. Pour le bâtonnier de Metz, c’est un déni de justice où tout le monde serait perdant, y compris le justiciable. Il y a des signes avant-coureurs avec des magistrats qui ne sont pas remplacés.

Marc Charret, le bâtonnier de Metz explique les menaces qui pèsent sur la Cour d'Appel de Metz

"Evidemment, il n’y aura pas de fermeture de sites, mais à partir du moment où les juridictions sont déchargées d’une partie importante de leur contentieux sont des coquilles vides. Si on retire aux cours d’appels leurs moyens financiers, ce sont encore plus des coquilles vide"

Sur les 26 magistrats qui instruisent aujourd'hui au civil à la cour d'appel, cinq vont partir prochainement. On ne sait toujours pas s'ils seront remplacés.

Le soutien du maire de Metz

Les avocats messins ont reçu le soutien de Dominique Gros le maire de Metz. Il estime que les initiatives des avocats messins sont salutaires.

Dominique Gros, le maire de Metz s'inquiète des menaces qui pèsent sur la Cour d'Appel de Metz

C’est une cour d’appel importante et il n’y a aucune raison de la mettre sous la tutelle d’une autre cour d’appel ou d’en faire une cour d’appel détachée. Il s’agit d’anticiper sur des projets qui sont bien réels même s’ils ne sont pas officiels". - Dominique Gros

Un piquet de grève sera mis en place devant le tribunal de Metz dès mardi matin. Les avocats de Thionville organisent eux aussi une AG ce mardi. Il devrait en être de même au barreau de Sarreguemines.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess