Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Méningite mortelle pour un étudiant de Montpellier

lundi 7 mai 2018 à 14:12 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Hérault et France Bleu

L'Agence régionale de santé l'a confirmé ce lundi midi, l'étudiant montpelliérain décédé vendredi à Palavas a bien succombé à une méningite. Son entourage a bénéficié d'un traitement préventif.

Une trentaine de proches de l'étudiant ont bénéficié d'un traitement préventif
Une trentaine de proches de l'étudiant ont bénéficié d'un traitement préventif © Radio France -

Montpellier, France

Un étudiant de Montpellier âgé de 23 ans est mort vendredi chez lui à Palavas les Flots des suite d'une infection à méningocoque, autrement dit une méningite. Ce diagnostic a été confirmé par les analyses menées durant le weekend par les services de l'Agence régionale de santé.

Le jeune homme suivait des études dans une école de commerce de Montpellier, mais contrairement à ce qui a été dit initialement, il ne s'agit pas de Montpellier Business School. La direction de cet établissement a tenu à le préciser pour éviter toute confusion et inquiétude, tout en regrettant bien sûr le décès de cet étudiant. L'ARS n'a pas précisé quelle école fréquentait le jeune homme.

Une trentaine de personnes ayant été en relation étroite avec l'étudiant décédé ont été contactées pour bénéficier d'un traitement antibiotique préventif (Rifampicine).

Le germe étant très fragile dans l'environnement, les risques de transmission sont très faibles. "Il n'y a pas lieu de procéder à une désinfection de locaux ni de traiter les personnes ayant eu des contacts occasionnels avec la personne malade", précise l'ARS ce lundi dans un communiqué.

Les équipes médicales de l'ARS Occitanie restent à la disposition des personnes inquiètes au 0.800.301.301.

  - Visactu
© Visactu