Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Metz : 12.000 euros disparaissent des coffres de Carrefour Market

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Vendredi 23 février, les employés du Carrefour Market du centre commercial Muse découvraient la disparition de 12.000 euros dans le coffre du magasin. Deux individus, interpellés ce week-end, sont soupçonnés d'être les auteurs du vol.

Centre commercial Muse à Metz
Centre commercial Muse à Metz © Radio France - Vianney Smiarowski

Metz, France

Un braquage en douceur, moins de quatre mois après son ouverture. Le magasin Carrefour Market du centre commercial Muse de Metz a été la cible de voleurs, visiblement audacieux. 

Vendredi 23 février, la directrice du supermarché découvre qu'il manque dans le coffre du magasin 12.000 euros, en espèces et en chèques.  Or, quelques temps avant, la société de convoyage de fonds qui opère sur l'enseigne avait signalé la disparition des clefs qui permettent l'accès à ce coffre depuis l'extérieur du bâtiment. 

Les agents de la brigade anti-criminalité mettent en place une surveillance aux abords de Muse, et dans la nuit de samedi à dimanche, ils surprennent deux hommes en flagrant délit dans le coffre. Les deux malfaiteurs sont un marseillais de 37 ans et un messin de 27 ans. L'un garde le silence, l'autre nie les faits, mais accuse un troisième homme d'avoir volé les clefs. L'individu sera entendu par les enquêteurs, et finalement mis hors de cause, faute de preuve.

Les 2 interpellés sont ils bien ceux qui ont subtilisé les 12.000 euros ? La société de convoyage de fond n'est, semble-t-il, pas mise en cause, alors comment se sont ils procuré les fameuse clefs ?  Des questions qui leur seront posé ce mercredi, devant le tribunal correctionnel de Metz, où ils doivent être jugés en comparution immédiate pour vol en réunion.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu