Faits divers – Justice

Metz : une cinquantaine de tombes vandalisées au cimetière de l'Est

Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu mardi 3 octobre 2017 à 15:45

La statue sur cette tombe a été décapitée. 54 monuments ont été dégradés dans la nuit de samedi à dimanche.
La statue sur cette tombe a été décapitée. 54 monuments ont été dégradés dans la nuit de samedi à dimanche. © Radio France - Clément Lhuillier

Dimanche matin, les services municipaux ont eu la désagréable surprise de découvrir 54 tombes dégradées. Des croix, des stèles, des statues ont été renversées et cassées. La ville a porté plainte et va avertir les familles.

Dans les allées du cimetière de l'Est, tout a été déblayé, et la plupart des badauds croisés ne remarquent rien. Pourtant, en regardant de plus près certaines tombes, les traces des dégradations commises dans la nuit de samedi à dimanche sont bien visibles sur certains monuments.

Croix cassée, statues décapitée

Surplombant une tombe, une statue appuyée sur une colonne a perdu sa tête. Les débris gisent derrière. C'est la que repose le beau-frère de Robert Thisselin. Ce messin a été alerté par un ami, dimanche matin. "Il venait voir les tombes de sa famille et m'a appelé pour me dire que la statue de mon beau-frère avait été décapitée. J'ai du mal à imaginer qu'on puisse faire cela sur des tombes. C'est triste..."

Robert Thisselin, habitant de Metz. La tombe de son beau-frère a été dégradée.

Une croix brisée sur l'une des tombes vandalisées dans le cimetière de l'Est à Metz - Radio France
Une croix brisée sur l'une des tombes vandalisées dans le cimetière de l'Est à Metz © Radio France - Clément Lhuillier

En tout, les services de la mairie ont comptabilisé 54 tombes vandalisées, trois statues cassées, des stèles renversées, des crucifix posés sur les tombes jetés à terre et brisés. Il semble que le ou les auteurs des faits ont agi au hasard dans le cimetière, y compris dans sa partie historique, là où les monuments sont les plus anciens.

Des tombes ont été dégradées, y compris dans la partie historique du cimetière de l'Est - Radio France
Des tombes ont été dégradées, y compris dans la partie historique du cimetière de l'Est © Radio France - Clément Lhuillier

Les enquêteurs qui ont procédé aux constatations n'ont relevé aucune inscription sur les tombes dégradées. La ville a porté plainte et indique qu'elle "va écrire aux concessionnaires identifiés pour leur indiquer les faits et les références sous lesquelles ils peuvent porter plainte également."