Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Metz : l'iPhone n'était pas cher, mais c'était un faux

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Quand l'offre est trop belle, c'est qu'il y a forcément quelque chose de louche...C'est ce qu'aurait dû se dire cet habitant de Woippy qui pensait avoir acheté un Iphone 11 à bon prix sur internet.

Les arnaques aux faux téléphones se multiplient sur internet
Les arnaques aux faux téléphones se multiplient sur internet © Radio France - Clément Lhuillier

Ces arnaques semblent se répéter ces dernières semaines : des iPhones vendus en ligne à prix ultra compétitifs, mais qui s'avèrent être des faux. 

Acheté 120 euros, revendu 600

Son iPhone 11, un habitant de Woippy l'avait acheté au prix de 600 euros sur le site de vente en ligne Le Bon Coin. Mais à la réception, en mettant en service l'appareil, il s'aperçoit que le système d'exploitation n'est pas Apple, mais Android. Mardi 23 février, il va donc porter plainte, et fixe un nouveau rendez-vous à son vendeur, que les agents de police cueillent et placent en garde à vue.

Au domicile de l'individu, les agents trouvent 7 autres téléphones contrefaits, acheté en Belgique pour 120 euros l'unité, avec des factures les annonçant à 1359 euros ! Il sera poursuivi devant le tribunal pour détention et offre de produits contrefaits et manœuvres frauduleuses.

Déjà fin janvier, un trafiquant domicilié au Luxembourg avait interpellé à Metz.  Lui aussi revendait sur Facebook des iPhones contrefaits au prix de 800 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess