Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Metz : manifestation des magistrats contre Eric Dupond-Moretti et "les conflits d"intérêts majeurs"

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Une cinquantaine de magistrats (sur 70 environ) se sont rassemblés ce jeudi midi devant le palais de justice de Metz. Ils dénoncent la volonté du garde des sceaux, l'ancien avocat Eric Dupond-Moretti d'"affaiblir l'autorité judiciaire".

Une cinquantaine de magistrats se sont réunis devant le palais de justice de Metz
Une cinquantaine de magistrats se sont réunis devant le palais de justice de Metz © Radio France - Cécile Soulé

Les deux syndicats de la magistrature qui appelaient à ces rassemblements partout en France (l'Union Syndicale des Magistrats et le Syndicat de la Magistrature) critiquent notamment la décision du ministre de la Justice d'ouvrir une enquête administrative contre trois magistrats du parquet national financier dans l'affaire dite "des écoutes". Ces magistrats ont épluché les relevés téléphoniques détaillés ("fadettes") de ténors du barreau, dont Eric Dupond-Moretti. 

Pour Anne Fabert, déléguée régionale adjointe de l'Union Syndicale des Magistrats, il y a dans cette enquête administrative diligentée par Eric Dupond-Moretti "une atteinte à l'indépendance de la justice". "Ce qui nous choque, ajoute-t-elle, c'est que ce soit un ministre à l'origine d'une plainte dans cette enquête, il est aussi ami avec l'un des prévenus, et le problème c'est qu'il s'agit de déstabiliser l'autorité en charge de l'enquête, c'est donc un conflit d'intérêt majeur qui vise à intervenir dans une enquête en cours".  

Anne Fabert, déléguée régionale adjointe de l'Union Syndicale des Magistrats

Choix de la station

À venir dansDanssecondess