Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Metz : un bébé enlevé à l'hôpital, sans doute par ses parents

jeudi 13 septembre 2018 à 13:01 - Mis à jour le jeudi 13 septembre 2018 à 16:02 Par Cécile Soulé, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Un bébé, une petite fille de 13 mois, a été enlevé dans la nuit de mercredi à jeudi au centre hospitalier régional de Mercy, au sud de Metz, en Moselle. Le parquet a ouvert une enquête. La mère et le père sont fortement soupçonnés. L'enfant nécessite des soins constants.

Le centre hospitalier régional de Metz Thionville à Mercy, au sud de Metz
Le centre hospitalier régional de Metz Thionville à Mercy, au sud de Metz © Maxppp - Maury Golini

Metz, France

Un enfant a été enlevé dans la nuit de mercredi à jeudi au centre hospitalier régional de Metz (Moselle). La petite fille de 13 mois aurait été enlevée par sa mère dans le service de pédiatrie, où le bébé était soigné pour une affection grave. Le parquet a ouvert une enquête, menée par la section de recherche de la gendarmerie de Metz.   

Ce qui nous préoccupe, c'est la continuité des soins - le procureur de la République de Metz

La mère de l'enfant, de nationalité macédonienne, est fortement soupçonnée par la justice d'être l'auteure de l'enlèvement. Elle se trouvait à l'hôpital pendant la nuit, au moment des faits. On ne connait pas pour l'instant les raisons de ce geste fou. Car son bébé, une petite fille de 13 mois, souffre d'une pathologie grave qui nécessite une attention accrue des personnels de santé. Le procureur de la République de Metz, Christian Mercuri, précise également qu'à ce stade de l'enquête, "il ne s'agit ni d'un enlèvement crapuleux ni d'un conflit familial".

Les caméras de surveillance du parking de l'hôpital font apparaître dans la nuit un homme et une femme montant dans une voiture. En suivant son téléphone portable, la mère a été géolocalisée à 7h du matin près de la frontière allemande. La petite fille de 13 mois avait été hospitalisée en juillet à la demande de ses parents. Le couple vivait dans un foyer de demandeurs d'asile et était en situation régulière en France. 

Le parquet de Metz, qui avait au départ ouvert une enquête pour enlèvement, l'a requalifié en privation de soins par ascendants. Les parents en fuite sont désormais inscrits au fichier des personnes recherchées et une collaboration policière à l'échelle européenne est lancée. La priorité, c'est la continuité des soins car le bébé souffre d'une pathologie grave. Même si selon le procureur, "sa sortie de l'hôpital ne semble pas mettre sa vie en danger".