Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray

Metz : une messe pour toutes les victimes des attentats

jeudi 28 juillet 2016 à 0:17 Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord

Personnalités et anonymes, chrétiens, musulmans et juifs ont prié ensemble, mercredi soir, à la Cathédrale de Metz, en mémoire de l'abbé Jacques Hamel, assassiné à St Etienne de Rouvray, et de toutes les victimes des attentats en France.

Plusieurs centaine de personnes assistent à la Cathédrale de Metz en mémoire des victimes des attentats en France
Plusieurs centaine de personnes assistent à la Cathédrale de Metz en mémoire des victimes des attentats en France © Radio France - Clément Lhuillier

Metz, France

Plusieurs centaine de personnes ont assisté à la messe, célébrée mercredi soir, à la Cathédrale de Metz. Une célébration que le Diocèse de Metz a voulu dédier, non seulement à l'abbé Jacques Hamel, assassiné par des terroristes à St Etienne de Rouvray, mais aussi à toutes les victimes des attentats en France.

Dans son homélie, l'abbé Jean-Christophe Meyer, vicaire général du Diocèse (l’Évêque, Msgr Lagleize, étant aux JMJ à Cracovie) a évoqué l'aspiration au bonheur de vivre, à la justice, la paix, le pardon... "Nous croyons que les religions sont des partenaires essentiels pour donner à ces valeurs toute leur âme."

Parmi les personnalités présentes dans la nef de la Cathédrale, des élus, le Préfet de Moselle, mais aussi des représentants des communautés israélites et musulmanes venu afficher leur solidarité avec l'église. "C'est le moins que l'on puisse faire de venir affirmer notre compassion à l'endroit de la communauté catholique", confie Amine Nejdi, président du Conseil du Culte Musulman de Lorraine. "C'est un acte barbare qui a touché un grand symbole, commis par des gens qui n'ont ni loi ni foi et qui ne peuvent se prévaloir d'aucune religion. Nous ne nous laisserons pas faire."

Une cérémonie qui s'est déroulée sous la surveillance de nombreuses forces de polices et militaires, déployées tout autour de la Cathédrale.