Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Meurthe-et-Moselle : trois jeunes meurent sur la route en 24 heures

mercredi 27 septembre 2017 à 15:58 Par Nathalie Broutin, France Bleu Sud Lorraine

Deux passagers d'une voiture conduite par un jeune conducteur ont été tués ce mercredi soir 27 septembre à hauteur d'Haroué au sud de Nancy. Le matin en Meurthe-et-Moselle toujours, une conductrice âgée de 18 ans est morte après une collision avec une camionnette vers Moncel-sur-Seille.

Les pompiers sont intervenus ce mercredi soir vers 23h30 à quelques mètres de la commune d'Haroué
Les pompiers sont intervenus ce mercredi soir vers 23h30 à quelques mètres de la commune d'Haroué © Maxppp - Thibaud Moritz

Lorraine, France

A quelques mètres de la commune d'Haroué en Meurthe-et-Moselle au sud de Nancy, la voiture, seule en cause, a fini sa course dans un arbre ce mercredi 27 septembre. Les secours sont intervenus vers 23h30, au volant, un jeune conducteur, est légèrement blessé, les deux passagers, éjectés du véhicule ont été tués. Deux hommes âgés de 17 et 19 ans. Le matin même, dans le secteur de Moncel-sur-Seille dans le département, une conductrice âgée de 18 ans est morte après une collision avec une camionnette qui arrivait en face sur la départementale 674. Pour ces deux accidents, les circonstances doivent encore être établies par les enquêteurs.

"Il n'est pas admissible que l'on meurt encore sur les routes aujourd'hui" déclare le préfet de Meurthe-et-Moselle

Ce lundi, lors de la session du Conseil départemental à Nancy, Philippe Mahé, le préfet de Meurthe-et-Moselle évoquait le bilan de la sécurité routière dans le département. Pour lui "il n'est pas admissible que l'on meurt sur les routes aujourd'hui". "Les chiffres du bilan sur les routes 2016 et du premier semestre 2017 ne sont pas satisfaisants" a constaté le représentant de l'Etat. Ce 25 septembre, le préfet parlait de 22 morts sur les routes pour l'année 2017, il faut désormais y ajouter trois nouvelles victimes. Le bilan s'établissait à 22 morts en 2016, 17 en 2015 à la même date. Philippe Mahé a indiqué encore "au-delà des actions de sensibilisation, la multiplication de contrôles routiers ciblés sera amplifiée"