Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Meurthe-et-Moselle : il s'introduit dans un commissariat pour tester la sécurité des locaux de police

Mont-Saint-Martin, France

Un homme de 42 ans a été interpellé mardi alors qu'il venait de s'introduire dans l'enceinte du commissariat de Mont-Saint-Martin en Meurthe-et-Moselle. Déjà connu de la justice, il a expliqué vouloir tester le niveau de sécurité des commissariats en plan Vigipirate renforcé. L'homme serait fiché S.

L'homme s'est introduit dans l'enceinte du commissariat pour vérifier le niveau de sécurité
L'homme s'est introduit dans l'enceinte du commissariat pour vérifier le niveau de sécurité © Maxppp - Maxppp

La police a interpellé ce mardi un homme de 42 ans, qui s'était introduit dans l'enceinte du commissariat de Mont-Saint-Martin, dans le Pays Haut (Meurthe-et-Moselle). C'est une voisine habitant un immeuble surplombant les lieux qui a donné l'alerte en appelant le 17. Il était alors 7 heures du matin. Elle a expliqué que, depuis sa fenêtre, elle voyait un homme se cacher dans le parking du commissariat

C'est alors le branle-bas de combat au commissariat. Le fonctionnaire à l'accueil appelle les patrouilles se trouvant dans le secteur. L'une d'elles arrive rapidement, se lance à la recherche de l'intrus et le trouve caché derrière les fourgons de police garés sur le parking. Les deux policiers le tiennent en joue. L'homme cagoulé et caché derrière des lunettes de soleil se laisse interpeller en s'allongeant au sol. Il n'a rien sur lui.

Si j'avais eu une kalach, j'aurais pu tuer plusieurs policiers !

Que cherchait-il ? Quelles étaient ses intentions ? Lors de sa garde à vue, il explique qu'il voulait vérifier le niveau de sécurité du commissariat. "Si j'avais eu une kalach et une trentaine de munitions, j'aurais pu tuer plusieurs policiers" dit-il aux enquêteurs qui l'interrogent.

Après vérification de ses antécédents, le suspect aurait déjà fait l'objet d'une fiche S, mais il a disparu des radars.

Suite à cette affaire, le syndicat Unité SGP Police demande un audit sécurité de tous les commissariats du département.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu