Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Meurthe-et-Moselle : quatre personnes interpellées pour des vols estimés à plus de 250.000 euros

vendredi 27 octobre 2017 à 18:10 - Mis à jour le vendredi 27 octobre 2017 à 21:30 Par Nathalie Broutin, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Après cinq mois d'enquête, les gendarmes ont interpellé ce vendredi quatre personnes à Lunéville en Meurthe-et-Moselle, soupçonnées d'une cinquantaines de vols et de cambriolages commis en France, en Suisse, en Belgique et au Luxembourg, pour un préjudice estimé supérieur à 250.000 euros.

Une dizaine d'enquêteurs ont fait partie du groupe "Métaux 54"
Une dizaine d'enquêteurs ont fait partie du groupe "Métaux 54" © Maxppp - Lionel Vadam

Lorraine, France

Un camion chargé de métaux disparait à Atton en Meurthe-et-Moselle en mai dernier, il est retrouvé aux Pays-Bas. Des faits qui mettent en évidence pour les gendarmes un phénomène de vols en série dans toute la région Grand Est t la Suisse. Une dizaine d'enquêteurs rejoignent alors un groupe baptisé "Métaux 54", enquêteurs qui viennent du groupement de gendarmerie départementale de Meurthe-et-Moselle, de la section de recherches de Nancy, du détachement nancéien de l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante.

Préjudice estimé plus de 250 000 euros

Une première phase de surveillance permet d'identifier un groupe de personnes, originaire d'Europe de l'Est, vivant à Lunéville en Meurthe-et-Moselle. Une seconde phase d'observation va permettre de découvrir les modes d'actions. Selon la gendarmerie, les malfaiteurs présumés volent des métaux puis à partir du mois d'août dernier cambriolent des résidences principales et des commerces en Meurthe-et-Moselle, dans le Grand Est, en Suisse, en Belgique et au Luxembourg. Le 24 octobre, les gendarmes interpellent le groupe à Lunéville de retour d'un "dernier raid" dans le Nord de la France, précisent les enquêteurs. Les quatre personnes sont en détention provisoire, mises en examen pour une cinquantaine de vols et de cambriolages commis en France pour un préjudice estimé supérieur à 250 000 euros.