Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Meurthe-et-Moselle : une grenade au phosphore de la Seconde Guerre mondiale découverte à Briey

jeudi 26 octobre 2017 à 10:23 Par Cédric Lieto, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Découverte rare pour des ouvriers sur un lotissement à Briey, en Meurthe-et-Moselle. Ils sont tombés sur une grenade au phosphore datant de la Seconde Guerre mondiale dégageant de la fumée blanche. Il n'y a heureusement pas eu de blessés, mais pompiers et démineurs ont dû intervenir.

Ambulance Pompiers (Illustration)
Ambulance Pompiers (Illustration) © Radio France

Briey, France

De l'agitation dans un lotissement de Briey ce mercredi 25 octobre. Des ouvriers du bâtiment ont constaté qu'une fumée blanche s'échappait de terre en fin de matinée. Les pompiers ont été dépêchés sur place à 11h49 et sont tombés sur une grenade au phosphore datant de la Seconde Guerre mondiale, visiblement remontée presque à la surface au cours de travaux.

Pas de risque d'explosion

Une analyse a permis d'écarter tout risque d'explosion immédiate. Appelés sur les lieux, les démineurs sont intervenus et ont neutralisé cette grenade pendant que la zone était bouclée par la police. Ce périmètre de sécurité a été levé vers 17 heures. Il n'y a eu aucun blessé selon la Préfecture de Meurthe-et-Moselle : si trois ouvriers ont inhalé de la fumée de cette grenade, ils n'ont pas été intoxiqués mais ont tout de même été transportés à l'hôpital de Briey pour observation.