Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Nantes : après le meurtre par balles à Bellevue, deux hommes se sont rendus à la police

vendredi 20 juillet 2018 à 16:46 Par Alexandre Berthaud, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Deux hommes âgés se sont présentés eux-mêmes à la police vendredi 20 juillet à 11h40. Ils ont expliqué être l'auteur et un complice du meurtre ayant eu lieu dans le quartier Bellevue de Nantes mercredi soir. Ils ont été placés en garde-à-vue.

Les auteurs présumés se sont rendus au commissariat à Nantes.
Les auteurs présumés se sont rendus au commissariat à Nantes. © Radio France

Nantes, France

Ils sont arrivés dans le commissariat à 11 h 40. Deux hommes qui ont expliqué qu'ils se rendaient, et qui ont déclaré être à l'origine du meurtre d'un homme de 34 ans mercredi dans le quartier Bellevue à Nantes. Ils ont immédiatement été placés en garde à vue pour meurtre en bande organisée et association de malfaiteurs pour commettre ce crime. La garde-à-vue est prolongeable jusqu'à quatre jours avec dérogation.

Exécution en plein jour

Mercredi en plein après-midi, c'est une véritable exécution qui avait eu lieu dans le quartier Bellevue, à Nantes. Un homme de 34 ans avait été tué par balle, par deux hommes. Deux balles de calibre 9 milimètres dans le thorax, la victime était décédée peu de temps après son arrivée à l'hôpital malgré l'assistance de plusieurs personnes. 

Peur sur le quartier

La victime était connue des services de police depuis longtemps pour des affaires de stupéfiants et pour outrages. Il était un homme connu dans cette partie de la ville, où la peur régnait depuis mercredi soir. Peut-être la mise en garde à vue des deux suspects pourra ramener la sérénité dans ce quartier situé à l'ouest de la ville à la limite avec Saint-Herblain.