Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Meurtre à Bourganeuf : l'homme arrêté a reconnu les faits

jeudi 16 novembre 2017 à 12:27 Par Maxime Tellier, France Bleu Creuse

Il est passé aux aveux lors de sa garde à vue et sera présenté à un juge ce jeudi après-midi à Limoges. L'homme de 36 ans arrêté dans la nuit de mardi à mercredi à Bourganeuf a reconnu avoir porté les coups de couteau mortels à sa victime, un homme qu'il avait invité chez lui.

Le meurtre a eu lieu dans une maison de la rue Marcel Deprez
Le meurtre a eu lieu dans une maison de la rue Marcel Deprez © Radio France - Maxime Tellier

Bourganeuf, France

Il avait été placé en garde à vue avec son épouse juste après les faits mais il sera le seul à être déféré au pôle criminel de Limoges en vue de sa mise en examen pour homicide. Le suspect n'a pas mis longtemps à avouer : mardi soir, il aurait invité la victime, un homme né en 1980 à Aubusson, à passer chez lui. Le drame a eu lieu peu avant minuit d'après le parquet quand une dispute aurait éclaté sur fond d'alcool.

L'agresseur présumé n'aurait pas apprécié une remarque de son invité sur son épouse et l'a alors poignardé. Le couple, y compris l'épouse née en 1989, avait été placé en garde à vue en même temps mais la jeune femme a été relâchée mercredi soir et a pu retrouver ses quatre enfants qui étaient présents dans la maison le soir des faits. Ils avaient été confiés à un tiers de confiance le temps de la garde à vue, d'après le parquet de Guéret.

Une famille sans histoire

Les voisins de cette rue tranquille du centre-ville, la rue Marcel Deprez, dressent le portrait d'une famille sans histoire à qui ils prêtaient parfois leur voiture pour que le couple puisse faire ses courses. Au bar du coin, on connaissait aussi le père, "un gars sympa, discret, bien élevé", qui vivait là depuis quelques années. La victime est aussi décrite comme un homme gentil, qui payait sa tournée parfois dans le même bar du centre et où l'on croit savoir qu'il venait d'arriver à Bourganeuf.

Une autopsie avait lieu ce jeudi matin pour éclaircir encore un peu les circonstances du drame.