Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Meurtre avec sévices à Cognac : un cinquième suspect interpellé

-
Par , France Bleu La Rochelle

Un homme de 35 ans a été interpellé fin avril, au domicile d'une amie en Vendée. Cette cinquième interpellation permet de boucler les recherches de suspects, après le meurtre accompagné d'actes de tortures et de barbarie d'un Charentais Maritime de 43 ans, début avril dans un logement de Cognac.

Le meurtre accompagné de violences se serait produit dans un appartement de cette rue du centre-ville de Cognac.
Le meurtre accompagné de violences se serait produit dans un appartement de cette rue du centre-ville de Cognac. © Maxppp - Renaud Joubert

Cognac, France

Un homme de 35 ans a été arrêté fin avril en Vendée. Il s'agit de la cinquième personne mise en examen et écrouée, dans l'affaire du meurtre accompagné de tortures commis à Cognac début avril.  France Bleu La Rochelle s'est fait confirmer cette révélation de nos confrères de Charente Libre. Quatre personnes étaient déjà poursuivies dans cette affaire, qui a coûté la vie à un Charentais Maritime de 43 ans, tué au terme d'un long calvaire. Son corps a été retrouvé par les enquêteurs dans un bois de Courcerac, près de Matha. C'était le 26 avril.

Un homme de 35 ans et une femme de 38 ans sont poursuivis pour meurtre accompagnés d'actes de tortures et de barbarie. Un autre couple est également mis en examen pour non-dénonciation de crime et pour vol.  Avec cette cinquième interpellation, tous les protagonistes de l'affaire ont sans doute été arrêtés. Ce nouveau suspect est visiblement un acteur-clé des violences commises début avril dans un appartement de Cognac.

Accusé par ses complices d'avoir porté le coup fatal

L'arrestation remonte en réalité à la fin avril, moins d'une semaine après les autres, et quelques heures seulement après la conférence de presse du procureur d'Angoulême sur ce dossier. Le parquet précise aujourd'hui que c'est le SRPJ de Limoges qui est allé chercher le suspect en Vendée, chez une femme qui n'était pas au courant de sa cavale. Apparemment l'une des petites amies du jeune homme, qui disposait d'autres points de chute dans notre région.

Mis en examen après 48 heures de garde-à-vue, ce dernier suspect a été à son tour mis en examen et écroué le 2 mai. Lui aussi aurait participé activement au sévices infligés à la victime. Selon les autres mis en examen, c'est même lui qui aurait porté le coup final. Un coup de couteau droit au cœur.