Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Meurtre conjugal à Abère : Chantal Corbin condamnée à 14 ans de réclusion criminelle

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Le verdict est tombé ce vendredi dans l'affaire Chantal Corbin, qui a été condamnée à 14 ans de réclusion criminelle pour meurtre aggravé. Cette femme de 63 ans avait tué son mari au fusil de chasse le 1er juin 2018 à Abère.

Le procès s'est terminé à l'issue de trois jours éprouvants.
Le procès s'est terminé à l'issue de trois jours éprouvants. © Maxppp - Quentin Top

À l'issue de trois jours de procès aux Assises de Pau, Chantal Corbin a été condamnée à 14 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de son mari Frédéric Laviano. Elle avait tiré sur l'homme de 63 ans le 1er juin 2018 dans le garage du domicile familial à Abère. Une peine qu'elle a déjà entamée avec les 3 ans de détention effectués depuis 2018. 

Une décision qui satisfait les deux camps

Maître Spiteri, l'une des deux avocates de Chantal Corbin se dit satisfaite du verdict rendu à l'issue de ce procès. "Nous avions été et nous avons été confrontés à des victimes qui étaient en état de choc complet, avec une douleur énorme qui a été ressentie par tous, raconte l'avocate. Je crois que Mme Corbin a réussi en tous les cas à faire passer le message qu'elle voulait faire passer à ses enfants, qui sera entendu, ou pas. Mais comme elle le dit elle-même, elle les aime, elle regrette, elle demande pardon. Ce pardon qu'elle n'aura jamais, certainement. Mais en tous les cas, la porte est ouverte. Si un jour ils veulent revenir vers elle, elle sera là parce qu'elle sait le mal qu'elle leur a fait, qui est impardonnable. "

Maître Spiteri, l'une des avocates de Chantal Corbin, se dit satisfaite du verdict.

Du côté des parties civiles, les deux filles du couple, ce procès était important. "Je pense que c'était une étape nécessaire. Elles sont quand même toujours dans la souffrance parce qu'elles pensent à leur père tous les jours, le traumatisme, il est permanent, explique leur avocat, Maître Garreta. Déjà, elles pensaient à ce procès et là, elles vont continuer à penser à lui à la faveur de cette décision qui est déjà une reconnaissance, car il aurait été dommage qu'il n'y ait pas de message de la Cour, qu'il n'y ait pas une décision significative. "

D'après Maître Garreta, ce procès était important pour les filles du couple.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess