Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Meurtre d'Alexia Daval

Affaire Alexia Daval : les confrontations attendues dans les prochaines semaines

mercredi 31 octobre 2018 à 5:01 Par Anne Fauvarque, France Bleu Besançon, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Bourgogne et France Bleu

Jonathann Daval reste en prison. La cour d'appel de Besançon a rejeté ce mardi, la nouvelle demande de mise en liberté de l'informaticien. Dans les semaines qui viennent devraient maintenant avoir lieu les confrontations entre Jonathann Daval, les parents, la soeur et le beau-frère d'Alexia.

Les proches d'Alexia Daval souhaitent la confrontation avec Jonathann pour avoir des explications
Les proches d'Alexia Daval souhaitent la confrontation avec Jonathann pour avoir des explications © Maxppp - Arnaud CASTAGNE/PHOTOPQR

Besançon, France

Jonathann Daval, suspecté du meurtre de son épouse Alexia, reste incarcéré à la maison d'arrêt de Dijon. La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Besançon a rejeté ce mardi la demande de remise en liberté formulée par ses avocats. 

Quatre confrontations à venir

Dans les semaines qui viennent devraient maintenant avoir lieu les confrontations avec les parents, la sœur et le beau-frère de la victime, explique Me Randall Schwerdorffer, l'avocat de Jonathann Daval : "il y a quatre confrontations qui vont intervenir et qui sont des éléments importants. Sans vouloir trop m'avancer, ajoute la Défense, je pense qu'il y aura des confrontations individuelles, entre Jonathann Daval et M. et Mme Fouillot (ndlr les parents d'Alexia) chacun de leur côté, M. Gay et sa compagne (ndlr le beau-frère et la sœur d'Alexia) chacun de leur côté". 

Jonathann Daval donnera sa version des faits lors des confrontations", Me Schwerdorffer, avocat de la Défense

Selon Me Schwerdorffer, Jonathann Daval aura des choses à dire lors de ces quatre confrontations individuelles, et notamment à son beau-frère Grégory Gay. "Ça a été présenté surtout de la part de Grégory Gay comme étant une provocation, en disant je veux le voir, je veux le bousculer et je veux qu'il s'exprime". 

LIRE AUSSI : Jonathann nie avoir tué son épouse et accuse son beau-frère

La confrontation : deux versions l'une contre l'autre

L'avocat assure que son client n'a pas peur de s'exprimer. Mais il ajoute que "Jonathann Daval ne va pas venir pour être bousculé ou être mis sous pression comme l'avait dit M. Gay, mais simplement pour s'expliquer et pour faire valoir sa version, contre celle de son beau-frère". C'est en effet tout l'objet d'une confrontation. Et ce sera "sans aucune pression, et sans aucune violence de quelque nature que ce soit" affirme Me Schwerdorffer.

En revanche, la défense assure qu'elle ne participera pas à une possible reconstitution puisque Jonathann Daval conteste les faits, et que donc "il ne va reproduire des faits qu'il conteste". 

LIRE AUSSI : Affaire Alexia Daval : chronologie d'un mystère