Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Meurtre d'Andy à la station Châtelet - Les Halles : ses proches marchent pour dénoncer l'inaction des passants

samedi 27 janvier 2018 à 19:44 Par Tommy Cattaneo, France Bleu Paris

Deux associations avaient organisé une marche silencieuse en hommage à Andy ce samedi. Le jeune homme a été poignardé le 12 janvier dernier à la station de métro Châtelet - Les Halles. Seules quelques personnes lui sont venues en aide. D'autres ont pris des vidéos du jeune homme en train de mourir.

Une soixantaine de personnes, dont des proches d’Andy, ont marché en silence du centre Georges-Pompidou jusqu’à la Fontaine des Innocents samedi après-midi.
Une soixantaine de personnes, dont des proches d’Andy, ont marché en silence du centre Georges-Pompidou jusqu’à la Fontaine des Innocents samedi après-midi. © Radio France - Tommy Cattaneo.

Paris, France

Ils ont marché quelques centaines de mètres pour rendre hommage à Andy. Une soixantaine de personnes étaient rassemblées samedi près du Centre Georges-Pompidou à Paris. Des membres de la communauté antillaise, dont faisait partie le jeune homme de 22 ans. Le 12 janvier dernier, il a été poignardé à mort dans la station de métro Châtelet - Les Halles par un déséquilibré. C'est vendredi soir, il été 18 heures. Une heure de pointe, et pourtant seules deux personnes se sont arrêtées pour porter secours au jeune homme. Les autres ont regardé et certains ont même filmé la scène. Une situation inacceptable pour les proches d'Andy. C'est aussi pour ça qu'ils ont marché samedi. 

"Les gens se croyaient peut-être au spectacle ou au zoo" - Emeline, ancienne camarade de classe d'Andy.

"Plus jamais ça" peut-on lire sur un grand drap blanc. Derrière, les amis d'Andy rejoignent en silence la Fontaine des Innocents. Ils portent des tee-shirts avec le visage du jeune homme. D'autres ont des roses blanches et des ballons à la main.

Il n'y a eu qu'une seule prise de parole. Celle de Dorothée, petite cousine d'Andy. "Certains n'ont pas hésité à te voler ces derniers instants de vie", commence-t-elle la gorge nouée. "Filmant et photographiant alors que tu te battais pour ne pas nous quitter. Au-delà de la colère qui nous étreint, nous espérons que ta mort ne sera pas vaine, et qu'ils prendront conscience du mal qu'ils t'ont fait."

Les amis d’Andy portaient tous un tee-shirt avec le visage souriant du jeune homme de 22 ans. - Radio France
Les amis d’Andy portaient tous un tee-shirt avec le visage souriant du jeune homme de 22 ans. © Radio France - Tommy Cattaneo.

"Les gens se croyaient peut-être au spectacle ou au zoo", lâche Emeline, qui a été à l'école avec Andy. "C'est inimaginable de sortir son téléphone dans un moment pareil et de filmer pour faire le buzz." A côté d'elle, Laurent, grand gaillard de près de deux mètres et copain d'Andy, se montre tout aussi sévère. "J'ai l'impression qu'on est dans une société où on est pire que des animaux... On est des monstres ou quoi ?"

Les proches d'Andy veulent tous faire passer le message : agissez et aidez quand un drame se produit devant vous

"En plus, Andy c'était quelqu'un qui ne disait jamais non aux gens, toujours le premier à rendre service", ajoute celui qui était aussi son partenaire sur le terrain de foot du Tropical AC. "J'espère que ce drame va faire comprendre des choses aux gens, que le message va passer : ça aurait pu être votre frère, votre fils, votre mari allongé dans ce couloir de métro. Et si ça avait été le cas, vous auriez surement aimé qu'on vienne l'aider."

Le même jour, les obsèques d'Andy avaient lieu en Martinique. Sa maman avait lancé une cagnotte sur internet pour aider au rapatriement du corps. Près de 14 000 euros ont été récoltés.