Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Faits divers – Justice

Meurtre d'Angélique : le meurtrier présumé emmené à son domicile à Wambrechies

mercredi 4 juillet 2018 à 18:20 - Mis à jour le jeudi 5 juillet 2018 à 10:21 Par Stéphane Barbereau, France Bleu Nord

Le déploiement de forces de l'ordre était impressionnant ce mercredi matin, à Wambrechies. Des policiers cagoulés ont transporté le meurtrier présumé d'Angélique Six, 13 ans, à son ancien domicile.

L'ancien domicile du meurtrier présumé d'Angélique le 28 avril 2018 à Wambrechies.
L'ancien domicile du meurtrier présumé d'Angélique le 28 avril 2018 à Wambrechies. © Maxppp - Pascal Bonnière

Wambrechies, France

Il est 8h ce mercredi 4 juillet 2018 et une dizaine de voitures de police sont stationnées devant l'ancien domicile du meurtrier présumé d'Angélique Six. Dans la rue, des policiers de la BRI (Brigade de Recherche et d'Intervention) de Lille cagoulés et armés de fusil d'assaut escortent ce détenu particulièrement surveillé. Il a été extrait de sa cellule de la prison de Sequedin pour se rendre dans cette maison familiale. Des magistrats l'accompagnaient pour cette "opération judiciaire" qui a duré deux heures sans que l'on en connaisse pour l'instant l'objectif.

Le suspect, David Ramault, chauffeur de bus à Transpole, père de famille, est accusé du viol et du meurtre d'Angélique Six, 13 ans, dont il était un voisin. Il avait déjà été condamné pour viol et tentatives de viol 20 ans plus tôt dans la métropole lilloise.