Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Meurtre d'Oléron : la compagne reconnaît avoir porté les coups mortels

mercredi 20 juin 2018 à 11:11 Par François Petitdemange, France Bleu La Rochelle

Une dispute futile serait à l'origine du drame de lundi matin à Saint-Pierre d'Oléron, révèle le Parquet de La Rochelle. La compagne du directeur de l'Intermarché de Dolus a été placée en garde à vue.

Gendarmerie (image illustration)
Gendarmerie (image illustration) © Radio France - Nathalie De Keyzer

Saint-Pierre-d'Oléron, France

Le parquet de La Rochelle a enfin donné ce mercredi matin des explications sur le drame d'Oléron. C'est la compagne de l'homme retrouvé mort qui est accusée d'avoir porté les coups de couteau. Elle s'est ensuite elle-même blessée.

Tous les deux avaient été retrouvés dans leur garage de Saint-Pierre d'Oléron lundi matin, dans un quartier résidentiel. L'homme, âgé de 44 ans, était décédé. Il était le directeur de l'Intermarché de Dolus d'Oléron. Elle, avait été hospitalisée, conduite à l'hôpital par l'hélicoptère de la Sécurité Civile. Elle portait une trace de coup de couteau au thorax.

Une dispute futile

Elle a finalement pu être placée en garde à vue dès ce mardi. Et elle a reconnu avoir frappé son compagnon avec un couteau de cuisine. Une dispute futile, selon le Parquet. Elle reconnait également s'être elle-même frappée avec le couteau par la suite. Le maire de Saint-Pierre d'Oléron avait expliqué à France Bleu La Rochelle, dès lundi, que le couple était en cours de séparation.

Une information judiciaire pour meurtre par concubin a été ouverte par le Parquet de La Rochelle. Le placement en détention provisoire de la suspecte a été requis. La femme, âgée de 45 ans, encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Elle travaillait elle aussi à l'Intermarché de Dolus.

L'enquête a mobilisé plus de 20 personnes, notamment des techniciens de la cellule d'investigations criminelles, ainsi que les gendarmes de la section de recherches de Poitiers et de la brigade de gendarmerie de Saint-Pierre d'Oléron.