Faits divers – Justice

Meurtre d'un élu de Créteil : deux jeunes hommes mis en examen

Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu lundi 18 janvier 2016 à 14:49 Mis à jour le mardi 19 janvier 2016 à 9:50

Police
Police © Maxppp

Deux jeunes hommes ont été mis en examen lundi pour "homicide volontaire", "vol avec violence" et "séquestration" après le meurtre d'Alain Ghozland, conseiller municipal de Créteil (Val-de-Marne). Ils ont été placés en détention provisoire

Deux jeunes hommes de 21 et 23 ans, originaires de Créteil, interpellés samedi matin dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'Alain Ghozland, ont été mis en examen ce lundi pour "homicide volontaire", "vol avec violence" et "séquestration". Durant leur garde à vue, ils ont nié toute implication dans le décès de l'élu découvert mort asphyxié le 12 janvier 2016, chez lui à Créteil. Une source judiciaire précise que "les éléments sur leur implication reposent sur des identifications de traces biologiques, la téléphonie et le recoupement de témoignages"_ . "Des éléments accréditent la piste crapuleuse, l'enquête devra faire toute la lumière sur les mobiles et d'éventuelles complicités".

Une information judiciaire pour "homicide volontaire", "vol avec violence" en réunion "séquestration" et "recel" a été ouverte par le parquet de Créteil.  Pour ces motifs ces deux jeunes hommes, qui ont été placés en détention provisoire, sont passibles de la prison à perpétuité.

Deux hommes connus de la justice. Le plus âgé, déjà condamné pour vol avec effraction en juillet 2015, se trouvait sous bracelet électronique, un aménagement de peine très récent après un cambriolage. Le plus jeune a déjà été condamné une fois  pour vol avec violence. 

Le corps du conseiller municipal Les Républicains, âgé de 73 ans, avait été découvert dans son logement, le 12 janvier 2015. L’autopsie a révélé que l'homme était mort par asphyxie. La porte d'entrée ne présentait pas de traces d'effraction, l'appartement avait été entièrement fouillé et des effets personnels avaient été volés. La voiture de la victime, une mini Cooper qui était à vendre, avait été retrouvée quelques heures plus tard à Créteil.