Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Meurtre d’un Stéphanois à Lyon : l’auteur du tir toujours recherché

lundi 9 octobre 2017 à 19:22 Par Faustine Mauerhan, France Bleu Saint-Étienne Loire

48h après la mort d’un Stéphanois, tué par balle ce dimanche matin à l’aube à Lyon, la police judiciaire cherche toujours à comprendre ce qu’il s’est passé à la sortie d’une boîte de nuit de la métropole.

Photo d'illustration d'une voiture de police
Photo d'illustration d'une voiture de police © Maxppp -

Lyon, France

L’enquête se poursuit et des investigations très complètes sont en cours par la police judiciaire de Lyon, sous l’autorité du parquet, pour comprendre ce qu’il s’est passé, ce dimanche matin, vers 6h, à Lyon. Un jeune homme de 22 ans, originaire du quartier Montreynaud de Saint-Etienne a été tué par balle dans le 7e arrondissement, près du pont Pasteur et à l’issue d’une course poursuite de plus de 10km dans la métropole. L’enquête cherche à le confirmer mais l’hypothèse du règlement de compte n’est pas écartée mais pas particulièrement privilégiée. Il pourrait en fait s’agir d’une dispute à la sortie d’une boîte de nuit de Dardilly.

Une garde à vue de quelques heures

Pour l’instant, difficile d’être affirmatif sur le déroulé des faits, les passagers des voitures en cause n’ayant pas été identifiés. Les enquêteurs de la police judiciaire de Lyon y travaillent. Ils épluchent les images de vidéo-surveillance de la métropole de Lyon, interrogent les clients de l’établissement, et les proches de la victime. Une personne a d’ailleurs été placée en garde à vue quelques heures ce lundi, le temps d’être mise hors de cause.