Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Meurtre d'une collégienne dans une rixe en Essonne : un des six jeunes reconnait son implication

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La procureure de la République de l'Essonne a donné des précisions ce mardi sur la mort d'une collégienne à Saint-Chéron dans l'Essonne, tuée à coup de couteau lundi dans une rixe. Six jeunes sont toujours en garde à vue, l'un d'eux a reconnu les faits.

Un des jeunes en garde à vue reconnait son implication
Un des jeunes en garde à vue reconnait son implication © Radio France - Emmanuel Bouin

Après la mort d'une collégienne, tuée à coup de couteau à Saint-Chéron dans l'Essonne ce lundi, une enquête est ouverte pour "meurtre sur mineur de 15 ans", "violences aggravées sur mineur de 15 ans, en réunion et avec préméditation", "participation à un groupement en vue de commettre des violences", ainsi que "non-assistance à personne en danger" par le parquet d'Evry. 

L'adolescente a reçu un coup de couteau dans le ventre au cours d'une bagarre entre deux bandes rivales des deux communes. Cette collégienne, âgée de 14 ans et scolarisée en 3ème à Dourdan, est décédée trois heures plus tard à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre. La procureure de la République de l'Essonne a tenu une conférence de presse ce mardi soir pour apporter des précisions sur les faits. 

Six mineurs en garde à vue

Selon la procureure Caroline Nisand, "les six mineurs placés en garde à vue avaient pris les transports en commun pour venir en découdre à Saint-Chéron, dans un contexte de rivalité entre bandes". Trois d'entre eux, âgés de 13 ans, ont été interpellés rapidement après la rixe, à la gare de Sermaise. Les trois autres se sont présentés dans différents commissariats le soir, accompagnés de leurs parents : deux d'entre eux sont âgés de 15 ans, le troisième de 16 ans.

Un des adolescents "admet son implication dans le coup mortel porté à la victime", précise la procureure de la République de l'Essonne. L'arme du crime, un Opinel, a été retrouvé suite aux auditions des suspects. L'enquête sur les circonstances du décès est en cours, menée par la section de recherche de Paris et le groupement de gendarmerie de l'Essonne.

Les gardes à vue devraient être prolongées ce mercredi pour 24 heures supplémentaires, selon les informations de France Bleu Paris. Une information judiciaire doit être ouverte. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess