Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Meurtre de Montmorillon : le suspect avoue mais n'explique pas son geste

mercredi 6 juin 2018 à 18:18 Par Rivière Isabelle, France Bleu Poitou

Garde à vue prolongée pour le principal suspect dans le meurtre de Montmorillon. A l'issue, il sera présenté à un juge d'instruction. L'ex petit ami de la Victime reconnaît l'avoir étranglée mais il n'explique pas son acte. L'enquête se poursuit pour savoir s'il avait prémédité son geste.

Illsutration
Illsutration © Maxppp - maxppp

Montmorillon, France

Il a avoué ! Au cours de sa garde à vue prolongée, le principal suspect dans le meurtre d'une jeune femme lundi soir à Montmorillon a reconnu les faits. Reste à savoir s'il a prémédité son geste. Au cours de son audition, ce programmateur machine de 28 ans   avoue immédiatement le meurtre.  Il raconte qu'il a posé ses deux mains autour du cou de son ex et qu'il a serré très fort. En revanche, impossible pour lui d'expliquer son acte. "Il n'arrive pas à décrire ce qui lui a pris", souligne le substitut du procureur de Poitiers, Patrick Mairé.  

Si dans l'entourage de la jeune bretonne de 24 ans, certains proches avaient évoqué des violences dans le couple, lui, ne les admet pas. Mais en 2013, il a été condamné à de la prison avec sursis pour des appels malveillants; là aussi dans le cadre d'une rupture amoureuse. Avait-il menacé sa victime cette fois-ci ? Les enquêteurs vont analyser son portable, essayer de retracer ce qu'il s'est passé avant et après le meurtre

A ce stade de l'enquête, on sait juste qu'un rendez-vous avait été pris avec son ex-petite amie pour lui restituer des affaires. La garde à vue du suspect, elle, est prolongée. A l'issue, le Montmorillonnais sera présenté à un juge d'instruction en vue d'une mise en examen. Le Parquet pour sa part demandera un placement en détention.