Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : L'affaire Sophie Lionnet

Jeune fille au pair tuée à Londres : les anciens employeurs de Sophie Lionnet condamnés à la perpétuité

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Auxerre, France Bleu

Sabrina Kouider et Ouissem Medouni, deux Français reconnus coupables du meurtre de Sophie Lionnet, leur jeune fille au pair, à Londres en septembre 2017, ont été condamnés à la perpétuité ce mardi.

Sophie Lionnet a été tuée en septembre 2017 à Londres alors qu'elle était jeune fille au pair.
Sophie Lionnet a été tuée en septembre 2017 à Londres alors qu'elle était jeune fille au pair. © AFP -

Fin mai, la Cour criminelle de Londres avait reconnu la culpabilité de Sabrina Kouider et Ouissem Medouni. Le couple de Français était accusé d'avoir tué Sophie Lionnet, jeune femme de 21 ans, alors qu'elle était leur employée en tant que jeune fille au pair à Londres en septembre 2017. Ce mardi, ils ont été condamnés à la perpétuité

Prison à vie, trente ans de sûreté

Sabrina Kouider et Ouissem Medouni ont été condamnés à la prison à vie pour le meurtre de la jeune femme, qui avait vécu dans l'Yonne. Cette condamnation est assortie d'une peine de trente ans de sûreté. En septembre 2017, le corps carbonisé de Sophie Lionnet était retrouvé dans le jardin du couple de Français, brûlé à 90 %. 

Sabrina Kouider et Ouissem Medouni ont tous les deux été reconnus coupables du meurtre de Sophie Lionnet. - AFP
Sabrina Kouider et Ouissem Medouni ont tous les deux été reconnus coupables du meurtre de Sophie Lionnet. © AFP - METROPOLITAN POLICE SERVICE

Des peines élevées au regard du droit britannique 

Les peines infligées aux deux Français sont finalement élevées au regard du droit britannique car outre-manche, la justice tient compte des circonstances plus ou moins aggravante pour déterminer la période incompressible en cas de perpétuité. Or trente ans de sûreté, c'est la peine appliquée pour les meurtres commis à des fins sexuelles ou raciales ou bien sur un agent de police. Dans cette affaire "c'est la cruauté et désir de vengeance" qui ont motivé le crime analyse le juge.  

Les deux accusés jugés coupables à parts égales

La cour criminelle n'a pas fait de distinction au sein du couple même si Sabrina Kouider est apparue au cours du procès comme l'instigatrice des violences. C'est elle qui a suggérée le soi-disant complot que menait la jeune fille au pair contre sa famille. 

Lors de cet ultime étape du procès, les avocats des accusés ont présenté des expertises médicales.  Sabrina Kouider retournera à l’hôpital psychiatrique a expliqué le juge en leur lançant : "Vous saviez tous les deux que ce que vous faisiez était terriblement mal". Un juge pour qui la sentence ne peut "refléter la valeur de la vie" de Sophie Lionnet. Une fille de vingt et un ans dont la famille "ne se remettra jamais" de sa mort.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu