Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Meurtre d'une octogénaire à Paris : marche blanche en hommage à Mireille Knoll, Edouard Philippe va recevoir la famille

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le premier ministre recevra mercredi la famille de Mireille Knoll, l'octogénaire tuée à Paris, a annoncé Nicole Belloubet, la garde des Sceaux. Le soir, une marche blanche est organisée en sa mémoire. Deux hommes ont été mis en examen et écroué pour "homicide volontaire" à caractère antisémite.

La porte de l'appartement de Mireille Knoll, à Paris.
La porte de l'appartement de Mireille Knoll, à Paris. © Maxppp -

Paris

L'indignation ne faiblit pas après le meurtre de Mireille Knoll, 85 ans dans son appartement du 11e arrondissement de Paris. La vieille dame de confession juive, qui avait échappé à la rafle du Vél d'Hiv  en 1942 a été retrouvée morte vendredi poignardée dans son appartement incendié. Deux suspects ont été mis en examen et écroués pour homicide volontaire en raison de "l'appartenance vraie ou supposée de la victime à une religion". Le parquet de Paris a retenu le caractère antisémite du meurtre, en raison des déclarations d'un des deux suspects en garde à vue. 

Ce SDF, âgé de 21 ans, dit avoir entendu son complice présumé, un homme de 29 ans, voisin de la victime, crier "Allah Akbar" lors du meurtre. Ce voisin de Mireille Knoll connaissait l'appartenance religieuse de la victime. Il est connu de la justice pour des faits d'agression sexuelle sur mineure.

Indignation unanime de la classe politique

Lors des questions au gouvernement, Gérard Collomb a dénoncé les "stéréotypes (...)ces stéréotypes qui aujourd'hui sont de plus en plus courants dans notre société(...)ce qui était terrible, c'est que l'un des auteurs disait à l'autre -C'est une juive, elle doit avoir de l'argent-", a rapporté le ministre de l'Intérieur. 

Pierre-Yves Bournazel, député de Paris, a interpellé le gouvernement lors de la séance des questions à l'Assemblée nationale. "Lorsqu’on assassine une personne en raison de ce qu’elle est, de sa religion, de son origine, de la couleur de sa peau ou de son orientation sexuelle, on s’attaque aux valeurs fondamentales de la République. L’antisémitisme est un mal qui ronge dangereusement notre société", s'est ému l'élu. "Monsieur le Premier Ministre, je sais que vous êtes particulièrement engagé dans ce combat. Pouvez-vous nous indiquer les mesures structurelles que votre gouvernement compte prendre pour lutter contre ce fléau de la radicalisation des esprits et de la haine de l’autre ?". 

La famille de Mireille Knoll reçue à Matignon

_"_Le Premier ministre recevra demain (NDRL mercredi) à Matignon les membres de la famille de Mme Knoll pour leur exprimer sa sympathie mais surtout notre ferme détermination à ne rien laisser passer", a indiqué Nicole Belloubet. La ministre de la justice qui a dénoncé "un acte crapuleux aux insupportables relents d'antisémitisme qui nous inspire au fond rien d'autre que du dégoût et de la honte, la honte de penser qu'en France, en 2018, on peut aujourd'hui mourir simplement parce que l'on est juif".

Une marche blanche aura lieu mercredi à 18h30

Des très nombreux dirigeants politiques ont annoncé leur participation à la marche blanche qui partira de la place de la Nation pour se rendre jusqu'au domicile de Muriel Knoll. Parmi eux, la maire de Paris Anne Hidalgo, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse ou encore Gérard Larcher le président du Sénat.

Le président de LR Laurent Wauquiez sera également présent, tout comme celui de l'UDI Jean-Christophe Lagarde, ou du secrétaire national du PCF Pierre Laurent. Le Premier secrétaire du PS Olivier Faure participera de son côté à un rassemblement à Toulouse. Jean-Luc Mélenchon, leader de La France Insoumise, défilera à Paris.

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) n'a en revanche pas souhaité pas la venue d'élus La France Insoumise ou FN. "Le Crif refuse que nous venions sinon je serais bien évidemment allée à cette marche blanche avec d'autres députés FN", a dans un premier temps réagi Marine Le Pen. Dans un communiqué publié dans la soirée, le FN, "nonobstant le message discriminatoire incompréhensible du Crif", a finalement appelé "ses adhérents et ses sympathisants à se joindre à la marche blanche".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu