Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Meurtre de Carmelo Castronovo : le suspect a vécu 7 ans avec la compagne de la victime

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Depuis lundi soir, un homme est mis en examen pour l'assassinat de Carmelo Castronovo, cet habitant de Leyviller retrouvé le 8 décembre 2013 dans un buisson près de Saint-Avold en Moselle, entre Biding et Vahl-Ebersing. Le suspect se trouve en détention provisoire à la maison d'arrêt de Metz-Queuleu. Voici ce que l’on sait de lui.

Clone of La sortie d'usine de Neuhauser à Folschviller, au lendemain de la découverte du corps de Carmelo Castronovo
Clone of La sortie d'usine de Neuhauser à Folschviller, au lendemain de la découverte du corps de Carmelo Castronovo © Radio France - Oanna Favennec

Il s'agit d'un homme âgé de 30 ans qui habite à Boulay. Il a un casier judiciaire mais pas en rapport avec les faits reprochés indique son avocate. Il est cariste à la boulangerie industrielle Neuhauser de Folschviller, la même entreprise que la victime , mais ils ne travaillaient pas ensemble.

Il a vécu pendant 7 ans avec la compagne de Carmelo Castronovo , de 2005 jusqu'à octobre 2012. Leur Pacs a été rompu en janvier 2013. Un pacte civil de solidarité qui comportait une clause financière en cas de rupture . Celui qui s'en allait devait verser à l'autre 15 000 euros. Et en cas de rupture pour faute, la somme grimpait à 45 000 euros. S'estimant trompé raconte son avocate maître Anne Muller, il avait écrit au tribunal de grande instance de Sarreguemines afin d'obtenir les dommages et intérêts prévus dans le Pacs.

 

Un plainte contre X pour diffamation

Cette histoire d'argent était connue de la famille de Carmelo Castronovo, et peut-être connue d'autres personnes. En tout cas, il avait porté plainte contre X pour diffamation, après la disparition de la victime. Lui qui se dit innocent n'a pas supporté les soupçons des autres . D'où ses absences répétées au travail. Son avocate, maître Anne Muller : « très rapidement, il y a eu des commentaires faits sur les réseaux sociaux, ou en réaction aux articles de presse. Cela a été quelque chose de très difficile pour lui. Il avait alerté sa hiérarchie sur le comportement des autres salariés qui le mettaient, par des sous-entendus, largement en cause dans la disparition de Carmelo Castronovo  ».

 

Pas de réponse pour expliquer son ADN dans la voiture de la victime

Le suspect nie , néanmoins les gendarmes de la section de recherche ont accumulé des éléments. A commencer par son ADN identifié dans la voiture de la victime. Face à cela, le mis en examen n'a fourni aucune explication : « la garde à vue ayant été particulièrement éprouvante, il a choisi de ne pas s’expliquer devant le juge d’instruction. Il sera réentendue en janvier, et à ce moment là, ces éléments seront débattus  ».

Et concernant son emploi du temps du mercredi 4 décembre, jour de la disparition, pas de commentaires de son avocate. Ceci dit, « il a apporté des éléments aux enquêteurs pour se disculper  » ajoute son avocate, « des éléments en cours de vérification  ». Sachant que sa version a parfois divergé de celle de sa petite amie actuelle. Il a refait sa vie, après la rupture « un peu brutale  » avec son ex, conclue maître Muller.

 

Carmelo SON Muller

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu