Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Rennes : deux nouvelles mises en examen dans l'enquête sur le meurtre de Dorian

jeudi 6 septembre 2018 à 17:23 Par Céline Guétaz, France Bleu Armorique et France Bleu Cotentin

Au total, six personnes sont désormais mises en examen dans l'enquête sur le meurtre de Dorian Guémené. Ce jeune homme de 24 ans avait été roué de coups à la sortie d'une discothèque de Rennes le 7 juillet dernier. Il est décédé le lendemain à l'hôpital.

Dorian avait été retrouvé mort, roué de coups, à la sortie d'une discothèque de Rennes
Dorian avait été retrouvé mort, roué de coups, à la sortie d'une discothèque de Rennes © Radio France - Loick Guellec

Rennes, France

Dorian Guéméné, 24 ans, serveur dans un pub rennais, avait été roué de coups à la sortie de la discothèque l'Espace le 7 juillet dernier à Rennes. L'enquête avait conduit dès le 10 juillet à la mise en examen de quatre hommes âgés de 22 à 28 ans, poursuivis pour "meurtre avec guet-apens". L'enquête s'est poursuivie cet été et ce  jeudi, deux autres personnes ont été mises examen. Il s'agit de deux jeunes rennais âgés de 19 ans. Ils sont soupçonnés eux-aussi d'avoir porté des coups au jeune serveur.  

Un traumatisme majeur responsable de la mort du jeune homme

Deux jeunes ont été interpellés, mardi puis présentés au juge d'instruction, après 48 heures de garde à vue. Les charges étant suffisantes, ils ont été mis en examen pour "meurtre avec guet-apens" Des témoins les auraient identifiés sur les lieux du drame, les enquêteurs de la sûreté départementale ont également travaillé à partir des images de vidéo surveillance. Les enquêteurs ont travaillé tout l'été sur ce dossier. L'un des avocats des quatre premiers mis en examen, Maitre Jean-Guillaume Le Mintier avait suggéré que des investigations complémentaires soient menées. Son client affirmant que deux autres personnes avaient également porté des coups à Dorian. 

Les deux groupes ne se connaîtraient pas. Tous, en revanche, étaient dans cette discothèque rennaise cette nuit-là. Une altercation verbale aurait opposé Dorian et son ami, à un groupe. C'est à la sortie de l'établissement, vers 6 heures du matin que Dorian a été roué de coups au niveau du visage, l'autopsie avait révélé un traumatisme majeur responsable de la mort du jeune serveur. La suite des investigations doit permettre de déterminer qui a porté ces coups mortels.

La mort du jeune homme avait suscité un vif émoi. Une marche blanche avait été organisée par ses proches et un mémorial installé sur les lieux de son décès.